AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

|

♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Linda R. Souarez

Linda R. Souarez
❣ Messages : 88
❣ Date de naissance : 16/05/1963
❣ Date d'inscription : 26/02/2013
❣ Age : 55
❣ Âge du perso : 50 ans
❣ Occupation : Black Grange ¦¦ Drogues, vente d'armes, prostitution, ...
❣ Humeur : Dépression ; La bouteille de Whisky est mon amie....
MessageSujet: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Ven 1 Mar - 9:33




“ L’acte d’amour le plus parfait est le sacrifice. ”

Dans la vie, on ne fait pas toujours ce que l’on souhaite. Parfois, on doit se plier à des règles ou des obligations qui nous poussent à commettre des actes jugés immoraux. Alors, quand je me suis trouvée face au mur il y a près de vingt ans, je n’avais pas eu la possibilité de reculer ou de trouver une autre alternative que la disparition. Il fallait que je prenne la fuite le plus tôt possible. Le plus douloureux, dans tout cela, c’est que je ne pouvais même pas fournir une explication. Je savais que jamais plus je n’entendrais le son de la voix de mes enfants. Je ne verrais jamais Kieran, Nathaniel et Hannah grandir. Jamais plus je n’aurais l’occasion de sentir l’odeur de la peau de James au petit matin. Alors, je n’avais emporté qu’une photo de chacun. Elles étaient petites, de manière à ce que je puisse les transporter dans mon porte-monnaie, même si cela demeurait dangereux.

Aujourd’hui, le destin me jouait un autre tour. Après des renseignements soigneusement pris par des contacts fiables et loyaux de la famille Souarez, j’avais appris que Nathaniel, mon second fils, se trouvait au centre de réadaptation après un accident. Une chute vertigineuse lors d’une tentative d’escalade. Il avait, visiblement, du mal de remarcher. Lors de cette nouvelle, mon sang ne fit qu’un tour. Si j’avais pu, je me serais précipitée dans sa chambre au centre pour le serrer contre moi et lui demander pardon. Mais je ne le pouvais pas ; Il ne devait même pas savoir que sa propre mère pensait encore à lui. Finalement, je ne pouvais pas céder à mes pulsions. Je devais, plus que tout, me montrer prudente. Eveiller les soupçons pourrait s’avérer désastreux si mes ennemis l’apprenaient. Fort heureusement, la plupart se trouvait au Mexique. San Francisco n’était pas notre centre d’affaire principal.

Dès le matin, j’appelai un moment Elios pour des problèmes à régler quant à l’achat de « The Blake Grange ». Heureusement, se fut vite réglé. Dans ma villa vivaient plusieurs gardes du corps, du moins ils tournaient vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Néanmoins, ils étaient interdits de perturber ma vie de quelconque manière que ce soit, à moins d’une grande difficulté ou si ma vie s’avérait en danger. Pourtant, je restais toujours sur la défense, pour ma propre sécurité. Habillée d’une jupe noir et d’une chemise blanche, je pris la direction de l’hôpital. A la base, on m’y attendait pour des examens complémentaires sur mon état de santé.

Le Cancer. Il me pourrissait de l’intérieur, visiblement. Dans ma voiture, le moteur éteint, je toisai la grande bâtisse blanche. Je me mis à tapoter mon volant frénétiquement, dans le silence. Je finis par allumer le moteur et m’enfuir de là ; Il fallait que je vois Nathaniel. Cela me rongeait l’esprit plus que de raison. C’était irraisonné, mais je ne pouvais pas maîtriser cette envie de m’assurer que tout irait bien. Une fois arrivée au centre, je déboulai à son intérieur et je demandai la chambre de Nathaniel Hamilton. La réceptionniste m’interrogea du regard, jusqu’à ce que j’annonce être de la famille. Finalement, sans plus de mesure de sécurité, elle m’accorda le numéro de la chambre de mon deuxième enfant.

J’empruntai l’escalier, avant d’arriver devant le lieu interdit. La porte blanche me demandait de rebrousser chemin. Qu’est-ce que j’allais pouvoir dire, de toute façon ? « Salut, c’est Maman ! ». Nan, certainement pas. Je grimaçai quelque peu alors. Ma main se posa sur la poignée et je pris une profonde inspiration. Je n’étais pas tenue de lui dire qui j’étais. Je voulais juste le voir, une fois... Et ensuite, je repartirai aussitôt. Finalement, j’ouvris la porte et je pénétrai dans la chambre. Il était là, dans son lit, l’air interrogateur. Et moi, blême, je me figeai au centre de la pièce, à le regarder du bout du lit. Mon Dieu, comme il était grand. Il était plus beau que ce que je pouvais imaginer. Un mélange parfait de James et de la femme que j’avais été. J’étais incapable de dire quoique ce soit, empruntée par les émotions qui me traversaient le corps et l’esprit. J’étais abasourdie. Mon esprit me criait de fuir tandis que mon corps restait là, sans bouger. Et j’étais dans l’impossibilité de parler...

(c) Myuu.BANG!


I am back

© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran J. Hamilton
cute kiki is a big kiki
Kieran J. Hamilton
❣ Messages : 1271
❣ Date d'inscription : 05/03/2011
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : La mer...
❣ Humeur : Changeante, comme moi...
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Mer 6 Mar - 18:14


Too Late
Toujours en béquille Kieran s’était fait déposer devant son appartement par un de ses collègues après être passé à la caserne des garde-côtes. Il avait parlé avec plusieurs de ses collègues, du boulot, de la famille et du futur de leurs casernes. Pendant deux heures, il était resté là-bas. Cela lui avait fait autant de bien que mal. Il avait pu parler au téléphone à son chef, enfin au chef du chef. Ce dernier lui avait annoncé qu’il était promu et dès qu’il irait mieux et qu’il serait prêt à reprendre son poste, il deviendrait le nouveau chef de la caserne. Il était honoré, heureux et en même temps, il avait ce sentiment de tristesse. S’il devenait le chef aujourd’hui, c’était parce que Jake était mort. Il y avait mieux comme promotion et surtout moins douloureux. Bref, il s’était fait ramené chez lui. Son appartement n’était pas encore habitable, mais il avait besoin de récupérer quelques affaires. Des habits, son mp3, quelques livres et DVD pour passer le temps…. Le temps qui était long quand on était privé d’une de ses jambes. Il passait son temps avec Jailyn et Gabriel, mais quand ils n’étaient pas là ou quand le petit dormait, ce qui était souvent, il s’ennuyait ferme. Alors, autant prendre de quoi s’occuper un peu. Enfouissant tout son barda dans un sac, il avait appelé un taxi. Et après un dernier regard désespéré envers son appartement, il était descendu dans la rue pour attendre ledit taxi. Une attente de deux, trois minutes avant de le voir arriver. La route jusqu’à la maison de Jailyn il la passa à regarder par la fenêtre, regardant l’état horrible de sa ville d’adoption. Jamais, il n’aurait imaginé que ses magnifiques rues, ses beaux immeubles ne seraient dans un piteux état un jour. Une fois arrivé chez Jailyn, il se rendit compte que la maison était vide. Faisait le tour de la maison à la recherche d’un mot, il ne trouva rien. Haussant les épaules, il se prépara un café pour aller s’installer sur le canapé avec un de bouquins qu’il avait ramenés de chez lui. Il avait une heure à tuer avant l’arrivée de son père. Tous les deux devaient aller retrouver Nathaniel au centre de rééducation. Son père lui avait téléphoné la vielle pour lui faire part de sa visite à son frère en lui demandant s’il souhaitait l’accompagner puisqu’il ne pouvait pas conduire. Kieran n’avait pas hésité à lui dire oui. Il n’avait pas revu Nathaniel depuis le séisme. Il l’avait appelé pour avoir de ses nouvelles dès qu’il avait pu, mais il n’avait pas encore pris le temps d’aller le voir. Il savait par lui et son père qu’il avait fait pas mal de progrès et ça, cela le rendait heureux. Finalement, une fois occupé, l’heure passa très vite, ce n’est que quand la sonnette de la maison de Jailyn retentit qu’il se rendit compte de l’heure. Se levant en sautillant, il rejoignit la porte et ouvrit pour voir son père.

« Salut Pa’. »


S’écartant de la porte, Kieran s’appuya sur le mur.

« Tu veux boire un verre ou tu veux y aller directement ? »

Fiche (c) Espe



❝ Cute Kiki is a daddy❞



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Hamilton
Give me Chocolate .
Nathaniel A. Hamilton
❣ Messages : 427
❣ Date de naissance : 29/08/1988
❣ Date d'inscription : 09/10/2011
❣ Age : 30
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : Pompier
❣ Humeur : Variable...
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Dim 10 Mar - 9:58



J'aurais aimé vous voir grandir.
Linda, James, Kieran & Nathaniel

Allongé sur son lit, Nathaniel était en train de feuilleter un magazine parlant d'un très beau métier à ses yeux : pompier. Suite à son accident, il avait quelque peu oublié son rêve de devenir soldat du feu, mais après avoir vu l'horreur que le séisme avait engendré, l'envie lui était revenue. D'autant plus que son kiné était de plus en plus optimiste quant à ses chances de remarcher. En très peu de temps, il avait fait d'énormes progrés et les médecins lui avaient annoncé qu'il pourrait bientôt rentrer chez lui en laissant son fauteuil roulant derrière lui. D'accord, il utiliserait des béquilles durant les premières semaines, mais ce n'était que du provisoir. Et puis cela lui permettrait de reprendre une vie quasiment normal près de sa femme. D'ailleurs, il était pressé de reprendre le travail pour gagner de l'argent. Avec l'arrivée prochaine du bébé, il se disait qu'une maison serait beaucoup plus adaptée pour sa petite famille qu'un appartement. D'autant plus qu'ils étaient en location... Pourquoi ne pas devenir propriétaires ?! Inutile de préciser à quel point le cerveau du jeune homme ne cessait de fonctionner à vive allure. Lorsqu'il n'était pas en train de faire sa rééducation, il n'avait rien d'autre à faire que de réfléchir... Autant en profiter pour faire des projets d'avenir !

En revanche, ce n'était pas ce jour-là qu'il allait pouvoir tirer énormément de plans sur la commette puisque la porte de sa chambre s'ouvrit soudainement. Qui se permettait d'entrer ainsi sans frapper ?! A la fois intrigué et interloqué, le jeune homme leva le regard vers cette inconnue qui manquait légèrement de savoir vivre. Il l'aurait bien sermonné sur ses façons de faire, mais l'attitude de cette femme étrange le stoppa net. Pourquoi le regardait-elle ainsi ?! Il avait l'impression qu'elle le détaillait de la tête aux pieds. Mal à l'aise, il se demanda s'il ne ferait pas mieux d'appeller la sécurité, puis au dernier moment il se dit qu'il fallait mieux essayer de lui parler. Sait-on jamais... « Euh... Bonjour... Je peux vous aider ?! » Bon d'accord, pas génial comme entrée en matière, mais en même temps... Ne serait-ce pas à elle d'entamer la conversation ?! Jusqu'à présent, elle n'avait fait que rester planté là à le regarder. Voyant qu'elle ne répondait pas, il se décida d'ailleurs à lui poser une autre question. « Vous êtes qui ?! » Adieu les bonnes manières, mais il fallait bien reconnaitre qu'elle commençait à lui faire peur. Et si elle avait un pistoler caché sous sa veste ?! Ou si elle comptait l'étouffer avec un oreiller ?! Il ne pourrait en aucun cas se sauver et encore moins hurler... Oui bon... Il tenta de se raisonner un peu en se disant qu'il regardait trop la télé. Mais était-ce de sa faute à lui s'il n'y avait pas grand chose d'autre à faire dans cet endroit ?!

M'enfin... Dans le genre étrange, on pouvait difficilement faire pire que cette femme... Et le pire, c'est qu'à force de la regarder, le jeune homme se demandait s'il ne l'avait pas déjà vu quelque part. Elle lui disait quelque chose, mais quoi... L'avait-il déjà vu à la télé ?! Non impossible, sinon elle ne serait pas dans sa chambre... L'avait-il déjà croisé à son travail ?! Non, il voyait tellement de monde lorsqu'il était au fast-food qu'il n'arrivait à se souvenir que des réels habitués. Et puis, il y avait des semaines qu'il n'y avait pas mit les pieds... Une amie de son père alors ?! Ce fut certainement cette pensée qui lui fit enfin comprendre qui était la femme qui se trouvait face à lui. Ces traits semblables à ceux de Hannah... Ces yeux qui ressemblaient aux siens... Ecarquillant les yeux, il s'exclama aussi soudainement que timidement... « Maman ?! » Rien qu'à cette idée, il sentit un frisson le parcourir. Combien d'années cela faisait-il qu'il ne l'avait pas vu ?! Il était tellement jeune à l'époque qu'il était incapable de s'en souvenir. D'ailleurs, si son père n'avait pas conservé quelques photos d'elle dans un carton, nul doute qu'il ne l'aurait pas reconnu. Commençant à trembler à moitié, il se demanda alors ce qu'il devait faire. Il y avait tellement de sentiments contradictoires qui se bousculaient soudainement en lui...
Code by Pokipsy


Catalyne & Nathaniel

Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est monter si haut...
Et toucher les ailes des oiseaux.
Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est voler le temps.
Aimer, c'est rester vivant...
Et brûler au coeur d'un volcan.
Aimer, c'est c'qu'y a d'plus grand.

©PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James F. Hamilton
Microbe Officiel du Fofo ! Craignez moi !!!!
James F. Hamilton
❣ Messages : 84
❣ Date d'inscription : 25/03/2012
❣ Âge du perso : 48 ans
❣ Occupation : Marin pêcheur
❣ Humeur : Triste
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Sam 23 Mar - 13:56

J'aurais aimé vous voir grandir.
James était encore perturbé de la rencontre qu'il avait fait la veille avec son ex femme, il ne savait vraiment pas quoi penser de tout ça, c'était assez complexe de se dire que la femme que vous aviez tant aimé qui vous avez brisé en un instant venait de revenir après plusieurs années d'absences. Il se demandait les véritables raisons de sa venu, il ne comprenait pas vraiment pourtant elle lui expliquait ce qu'il en était, il ne savait pas si c'était la vérité ou non aujourd'hui il avait tourné la page du moins il le pensait, restait à savoir si c'était la vérité. Mais ce n'était pas spécialement pour lui qu'il se faisait du soucis, c'était pour ses enfants, il se demandait comment ils allaient réagir à tout ça, ce qu'il allait se passait quand ils se trouveront face à cette femme qu'ils ne connaissent pas au fond. Il avait quitté la maison sans en parler à Lara, elle était rentrée tôt et il préférait la laisser dormir mais il lui en parlerai dés qu'il était rentré, il déposa Angela à l'école avant de faire quelques courses. Quand il entra à la maison, Lara était déjà parti laissant un mot disant qu'elle était obligée de partir mais qu'elle serait là en fin d'après-midi. James rangea tout ce qu'il avait à ranger avant de repartir pour aller chercher son fils. Il l'avait appelé la veille pour lui demander s'il voulait l'accompagner et il avait accepté lui disant qu'il devait aller le chercher chez son amie.

Il arriva peu de temps après et sonna à la porte, il n'attendit pas beaucoup de temps avant de voir son fils en béquille lui ouvrir la porte« Salut Pa’. » James lui vint à lui sourire tout en le regardant« Tu veux boire un verre ou tu veux y aller directement ? » James regarda autour de lui rapidement avant de reposer son regard sur son fils « Salut Kieran, si ça ne te dérange pas j'aimerai y aller directement, j'ai un truc à vous dire et je préfère le faire rapidement si tu n'y vois pas d'objection » James regarda son fils qui lui répondait, il le suivit du regard avant de le laisser passer et de le suivre jusqu'à la voiture. James ferma la porte alors que Kieran venait de monter, il devait se douter que ce n'était pas quelque chose d'anodin et il ne pouvait le nier. James conduisait silencieusement pendant quelques minutes avant de rompre le silence « ça va fils? », il ne savait vraiment pas comment aborder ce sujet, ce n'était pas quelque chose qu'on annonce à la légère mais James ne pouvait cacher ça à ses enfants, surtout qu'il savait très bien qu'elle finirait par chercher à les voir.

Arriver au centre de rééducation, James se gara avant de venir ouvrir la porte à son fils, puis ils marchèrent lentement avant de se trouver devant la porte de la chambre, James ouvrit la porte regardant souriant à son fils avant de perdre le sourire en voyant que Linda était présente dans la chambre, elle n'avait pas perdu de temps « Salut ! Qu'est-ce que tu fais là ?... Tu ne pouvais pas attendre que je leur dise... Enfin maintenant c'est fait » James ferma la porte tout en regardant Kieran puis Nathaniel, il appréhendait la suite mais il était resté assez calme. Il se rapprocha de son fils déposant un baiser sur son front « Salut Fils ! » Il se retourna pour regarder Linda puis Kieran « Je pense que je n'ai pas besoin de vous présenter cette femme les garçons... C'est... C'est votre mère... » James regardait ses fils avant de baisser le regard pensif...
made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linda R. Souarez

Linda R. Souarez
❣ Messages : 88
❣ Date de naissance : 16/05/1963
❣ Date d'inscription : 26/02/2013
❣ Age : 55
❣ Âge du perso : 50 ans
❣ Occupation : Black Grange ¦¦ Drogues, vente d'armes, prostitution, ...
❣ Humeur : Dépression ; La bouteille de Whisky est mon amie....
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Lun 8 Avr - 17:50




“ L’acte d’amour le plus parfait est le sacrifice. ”

Qu’est-ce que je pouvais faire, exactement, à ce moment précis, si ce n’est tenter tant bien que mal de m’enfuir ? Mes jambes ne bougeaient pas, mon coeur s’accélérait, ma respiration était haletante et mes yeux demeuraient fixés sur l’homme couché dans ce grand lit blanc. Etait-ce bien lui ? Etait-ce réellement mon enfant, là, devant moi ? Je ne cessais de le dévisager, probablement aussi pâle que je pouvais l’être. Mon Dieu... Je m’étais imaginé des milliers de fois la forme de son visage, ses traits masculins ou le sourire qu’il pouvait avoir, de part mon imagination et mes souvenirs de cet enfant dont j’étais si fière. Toutefois, il était encore plus beau que tout ce que j’avais pu penser jusqu’à lors.

« Euh... Bonjour... Je peux vous aider ?! » Sa voix me surprit, autant qu’il pouvait l’être. C’est vrai, il devait tellement se poser de questions... Et je ne savais sincèrement pas quoi lui répondre. Pouvait-il m’aider ? M’aider à quoi, en réalité ? A me faire pardonner ? Non, je ne croyais pas au miracle, ni même à une quelconque rédemption. Et plus je pensais, plus il devait s’affoler. Sa réaction me le prouva. « Vous êtes qui ?! » J’étais toujours incapable de bouger. Mes yeux se dirigèrent alors vers la porte d’entrée, qui était également celle de la sortie. Ne devrais-je pas disparaître, finalement ? Ce serait mieux. Je l’avais revu, c’est tout ce qui comptait pour moi. Et il avait l’air de bien se porter. Mais alors que je pensais à m’éclipser, encore une fois, je fus sous le choc. « Maman ?! » Mon regard s’enfonça en sa direction, droit dans les yeux. Ma main se porta à ma bouche, puis à mon coeur. Il m’avait reconnue ? C’était donc bien lui, je ne rêvais pas ? Incapable de parler, j’hochais humblement la tête de bas en haut, puis je finis par pouvoir murmurer. « Oui... C’est moi... »

Mais ma joie fut de courte durée, lorsque la porte s’ouvrit alors, fracassant le moment de mes retrouvailles et, également, la réaction de Nathaniel. Je fus déconcertée de découvrir le visage de James, souriant. Son sourire se dissipa aussitôt, ce qui me fit mal au coeur. Néanmoins, je fis mine de rien. Essayant de garder mon calme, je soutins son regard océan pour y plonger le mien. « Salut ! Qu'est-ce que tu fais là ?... Tu ne pouvais pas attendre que je leur dise... Enfin maintenant c'est fait » Je me contentai alors de baisser le regard. A la base, je devais me diriger vers mon cancérologue pour un autre examen et je m’étais retrouvée ici. Lorsque mes yeux se relevèrent, je ne pus que sentir mon coeur se déchirer à la vue du jeune homme derrière James, qui était également entré. En quelques secondes, je reconnus mon fils aîné, Kieran. Une fois de plus, mon imagination n’avait pas été à la hauteur de la réalité. Il était bien plus grand et costaud que dans mes songes. Il avait tellement grandi. Cette pensée me mit les larmes aux yeux, mais je savais qu’elles ne couleraient pas. Je ne pouvais pas me le permettre, surtout que j’appréhendais la suite des événements.

« Je pense que je n'ai pas besoin de vous présenter cette femme les garçons... C'est... C'est votre mère... » Je vis ses yeux pensifs se baisser sur le sol, ce qui me rappela à quel point les réactions ne risquaient pas d’être très tendres. Je regardai alors mes deux fils, lentement, l’un après l’autre. J’étais perdue, ne sachant si je devais bouger ou pas. Finalement, je me disais que je n’aurais jamais dû entrer à nouveau dans leurs vies. C’était trop violent. Et la suite promettait d’être encore pire...

(c) Myuu.BANG!



I am back

© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran J. Hamilton
cute kiki is a big kiki
Kieran J. Hamilton
❣ Messages : 1271
❣ Date d'inscription : 05/03/2011
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : La mer...
❣ Humeur : Changeante, comme moi...
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Mer 10 Avr - 14:21


Too Late
« Salut Kieran, si ça ne te dérange pas j'aimerai y aller directement, j'ai un truc à vous dire et je préfère le faire rapidement si tu n'y vois pas d'objection » Un truc à leur dire ! Oula, c'était pas bon signe, encore mois vue l'intonation de son père à ce moment-là. Fronçant les sourcils Kieran acquiesça et attrapa sa veste pour suivre son père à l'extérieur de la maison qu'il ferma à clé.

" Tu vas bien, c'est sûr ? Qu'est-ce que tu as à nous dire ?"

Suivant son père jusqu'à la voiture, Kieran monta silencieusement. Il sentait que quelques choses se passer et apparemment c'était grave. Le regard de Kieran passait de la route à son père. Le silence était pesant, mais le jeune homme n'osait pas ouvrir la bouche. Quoiqu'il se passe, Kieran préféra attendre que son père lui dise de lui-même ce qu'il se passait ou qu'il entame la conversation plus tôt que de le pousser. Le pousser ne servait à rien, il le savait, ils étaient pareil là-dessus. Et puis, le jeune homme craignait ce qu'il pouvait avoir à dire. « Ça va fils ? » Perdu dans ses pensées, Kieran releva vivement la tête et la tourna vers son père. Oh moins, il tentait de débloquer le silence qui pesait.

" Ça allait bien, mais j'avoue que ton arrivée à piquer ma curiosité Papa. J'aimerais bien savoir ce que tu as à dire."


L'arrivée au centre fut une sorte de soulagement pour Kieran au moins il ne serait plus le seul à supporter le silence et l'attitude de leur père. Et s'il avait un truc à leur dire, il leur dirait rapidement. Sorti de la voiture, Kieran avança lentement et surtout toujours silencieusement près de son père. Il lui tardait d'arriver jusqu'à la chambre de Nathaniel. Très vite ! Son père entra le premier dans la chambre suivie de près de Kieran. Son père bouchait la vue de Kieran, mais ces paroles le firent froncer à nouveau les sourcils. Mais que se passait-il ? Poussant légèrement son père pour voir qui se trouvait dans la chambre de son frère, Kieran se stoppa net ! Ce visage... Il le connaissait, oh oui, même si dans ses souvenirs enfuis au plus profond de lui même ce visage était plus jeune, mais c'était bien elle. « Je pense que je n'ai pas besoin de vous présenter cette femme les garçons... C'est... C'est votre mère... » Et les paroles de son père ne firent que confirmer ce qu'il savait déjà ! Sa mère ! Non, non et non. La mâchoire de Kieran se serra aussitôt. Son regard était fixé sur elle. Son regard haineux. Il la fixa un long moment avant de poser un regard perdu sur son père et son frère.

" C'est quoi ce bordel ? Qu'est-ce qu'elle fou là celle-là ?"

Tout son être bouillonnait à la vue de cette femme, cette femme envers qui il avait cultivé une haine depuis tant d'années. Que faisait-elle là ? Pourquoi son père ne semblait-il pas surpris de la voir ?

Fiche (c) Espe



❝ Cute Kiki is a daddy❞



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Hamilton
Give me Chocolate .
Nathaniel A. Hamilton
❣ Messages : 427
❣ Date de naissance : 29/08/1988
❣ Date d'inscription : 09/10/2011
❣ Age : 30
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : Pompier
❣ Humeur : Variable...
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Sam 20 Avr - 14:49



J'aurais aimé vous voir grandir.
Linda, James, Kieran & Nathaniel

La stupéfaction pouvait se lire sans peine sur le visage du jeune homme. Comment sa mère, celle qui les avait abandonné lui et sa famille, pouvait-elle se retrouver aujourd'hui devant lui ?! Machinalement, Nathaniel porta son regard vers la boite de comprimés qui se trouvait sur sa table de chevet. Les hallucinations faisaient-elles parties des effets secondaires ?! Les médecines lui auraient bien dit pourtant... Reportant son attention sur la femme positionnée devant lui, il en resta bouche-bée lorsqu'elle confirma être sa mère. Elle semblait soudainement joyeuse, sans doute parce qu'il l'avait reconnu, mais de son côté, il ne pouvait s'empêcher d'afficher une mine toujours aussi surprise. Comment avait-elle su qu'il se trouvait ici ?! Si elle avait prit contact avec quelqu'un de son entourage, il l'aurait bien su tout de même... Une foule de questions affluèrent alors dans sa tête tandis que la porte de la chambre s'ouvrit de nouveau.

Décidemment, ça allait finir en vrai hall de gare ! Cependant, le jeune homme fut quelque peu soulagé de voir son père et son frère arriver. Si lui ne savait plus quoi dire face à sa mère, eux allaient surement débloquer la situation. Son père commença d'ailleurs par faire un reproche à son ex-femme, lui faisant remarquer qu'elle aurait pu attendre qu'il leur en parle. Qu'il leur en parle ?! A ces mots, Nate posa un regard sceptique sur son père. Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ?! Était-il au courant pour son retour ?! Dans ce cas là, ça expliquait pourquoi elle savait où il se trouvait. Voilà déjà une question à laquelle il avait la réponse donc. Il aurait d'ailleurs bien voulu en poser quelques unes par la suite mais Kieran ne lui en laissa pas le temps, commençant à faire sortir la colère qu'il éprouvait pour leur mère. Le jeune homme ne pouvait pas lui en vouloir, lui-même ressentait ce sentiment. Cependant, il devait bien reconnaitre qu'il était prêt à mettre sa colère de côté pour quelques minutes au moins le temps de savoir pourquoi elle était partie en abandonnant toute sa famille. Elle lui avait tellement manqué toutes ces années... Et jamais il ne pourrait oublier la culpabilité que sa petite soeur ressentait depuis toujours même si elle n'y était surement pour rien dans la fuite de leur mère. Oh oui, il y avait beaucoup de choses dont ils devaient parler.

Intrigué par toute cette situation, Nathaniel essaya donc de s'asseoir dans son lit, comme pour pouvoir voir sa mère de plus près. Après tout, les photos c'était bien beau, mais la réalité c'était tout de même autre chose. Il posa donc ses mains sur le lit derrière lui afin de s'appuyer sur ses bras. Une fois installé, il fronça légèrement les sourcils, son regard bleuté ne s'éloignant pas une seule seconde de sa génitrice. « Kieran a raison : pourquoi tu es de retour ?! Pourquoi après toutes ces années ?! Et puis pourquoi tu es partie ?! On avait besoin de toi ! » Contrairement à son frère, le jeune homme avait mit beaucoup moins d'agressivité dans ses paroles, cependant on pouvait clairement y déceler toute l'incompréhension qu'il pouvait ressentir. Leurs vies auraient été tellement différentes si elle n'était pas partie...
Code by Pokipsy


Catalyne & Nathaniel

Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est monter si haut...
Et toucher les ailes des oiseaux.
Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est voler le temps.
Aimer, c'est rester vivant...
Et brûler au coeur d'un volcan.
Aimer, c'est c'qu'y a d'plus grand.

©PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James F. Hamilton
Microbe Officiel du Fofo ! Craignez moi !!!!
James F. Hamilton
❣ Messages : 84
❣ Date d'inscription : 25/03/2012
❣ Âge du perso : 48 ans
❣ Occupation : Marin pêcheur
❣ Humeur : Triste
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Jeu 2 Mai - 14:06

J'aurais aimé vous voir grandir.
James avait vraiment hâte d'arriver à l'hôpital afin de parler avec ses enfants, il devait leur dire que leur mère était de retour, jusqu'à quand... D'après ce qu'elle avait pu dire pour toujours, elle s'installait ici à SF. " Tu vas bien, c'est sûr ? Qu'est-ce que tu as à nous dire ?" . Jame avait répondu par un signe de tête positif alors qu'ils arrivaient dans la voiture, le silence qui y régnait était bien trop lourd pourtant il ne voulait pas l’inquiéter mais il savait très bien qu'il avait piqué la curiosité de son fils." Ça allait bien, mais j'avoue que ton arrivée à piquer ma curiosité Papa. J'aimerais bien savoir ce que tu as à dire." Il vint à sourire à son fils avant d'entrer avec lui dans le centre. Il y avait parfois des choses qu'on ne pouvait contrôler et en arrivant dans la chambre, il comprit qu'il n'aurait pas le temps d'annoncer le retour de leur mère à ses fils. Il fit une remarque avant de regarder ses enfants inquiet de savoir comment ils allaient prendre tout ça.

" C'est quoi ce bordel ? Qu'est-ce qu'elle fou là celle-là ?" James fronça les yeux en entendant son fils mais il ne pouvait pas lui en vouloir pas maintenant après tant d'année« Kieran a raison : pourquoi tu es de retour ?! Pourquoi après toutes ces années ?! Et puis pourquoi tu es partie ?! On avait besoin de toi ! » James posa rapidement son regard sur Nathaniel et soupira légèrement, il ne savait plus trop quoi dire alors machinalement il s'installa sur le bord du lit de son fils et les observa pendant un petit moment avant de soupirer « Kieran calme toi deux minutes s'il te plaît même si je te comprends, c'était de ça que je voulais vous parler mais maintenant qu'on est tous là, vaut mieux la laisser parler »

James vint à faire un signe de tête envers ses enfants avant de poser son regard sur Linda se rappelant de tout ce qu'elle avait pu lui dire la veille, c'était assez complexe à comprendre même lui y avait pensé toute la nuit cherchant à comprendre si c'était vrai ou non. Et puis il y avait cette maladie qui aujourd'hui lui empoisonné la vie et il se sentait triste pour elle car il ne connaissait pas la suite. Il reposait son regard sur Kieran attendant ce qu'il allait se passer pour la suite.
made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linda R. Souarez

Linda R. Souarez
❣ Messages : 88
❣ Date de naissance : 16/05/1963
❣ Date d'inscription : 26/02/2013
❣ Age : 55
❣ Âge du perso : 50 ans
❣ Occupation : Black Grange ¦¦ Drogues, vente d'armes, prostitution, ...
❣ Humeur : Dépression ; La bouteille de Whisky est mon amie....
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Lun 6 Mai - 14:37




“ L’acte d’amour le plus parfait est le sacrifice. ”

« C'est quoi ce bordel ? Qu'est-ce qu'elle fou là celle-là ? » Les premiers mots de Kieran face à mon égard ne me surprirent pas réellement, même si la sensation désagréable d’un coup de poignard en plein coeur me transperça de toutes les parties de mon corps. Toutefois, peu désireuse de me laisser aller à mes propres sentiments, je restai de marbre tout en laissant mon regard le parcourir. Il était très beau, tout autant que Nathaniel. Mais il me semblait plus costaud, sûrement parce qu’il exerçait un métier manuel. Policier ? Pompier ? Je l’ignorais. Cette constatation renforça ma culpabilité d’être partie. Néanmoins, je n’avais pas eu le choix. Pour essayer de réduire les dégâts, je devais m’expliquer. Je savais que j’en aurais bientôt l’occasion. « Kieran a raison : pourquoi tu es de retour ?! Pourquoi après toutes ces années ?! Et puis pourquoi tu es partie ?! On avait besoin de toi ! » Mes yeux se détournèrent vers Nathaniel. Je me doutais bien qu’à un moment donné, la présence d’une mère aurait été utile, notamment pour la présence et la douceur même si cela ne faisait pas partie de mes qualités premières. Je lui souris tristement, le plus possible dont j’étais capable à cet instant. Si j’avais pu, je me serais jeté contre lui tout en lui murmurant que j’étais désolée. Hélas, je n’en avais pas le droit. J’étais une paria. Un monstre, tout bonnement. « Kieran calme toi deux minutes s'il te plaît même si je te comprends, c'était de ça que je voulais vous parler mais maintenant qu'on est tous là, vaut mieux la laisser parler. » Cette fois, mon attention fut portée sur James qui, lui, était assis sur le lit de Nathaniel. J’aurais aimé pouvoir effectuer le même geste affectif. Une fois encore, j’en étais privée et je savais véritablement pour quelle raison.

Il fallait d’ailleurs que, cette fois, la vérité éclate. Même si elle semblait totalement irréelle. Je souris alors tristement. Mon regard se posa sur le sol, quelques instants, avant de respirer. Il fallait que je me lance. Maintenant. Je relevai alors la tête, les toisant tour à tour. « Je suis née dans une famille mexicaine, qui dirige l’un des plus gros réseaux de trafic là-bas. Autrement dit, votre famille de mon côté est de la mafia mexicaine. Plus précisément, votre grand-père en est le dirigeant. » Une information à assimiler qui ne serait pas facile, mais c’était déjà le début de tout. Je repris ma respiration lentement, mais sûrement, puis je continuai mon récit avant une intervention de l’un d’entre eux. « J’ai fui le Mexique avant ma majorité pour me réfugier en Nouvelle-Zélande, le pays d’où venait votre grand-mère, car mon père voulait me forcer à me marier. Je m’y suis cachée en espérant qu’ils me laisseraient tous tranquille. Ce fut le cas, et c’est là que j’ai rencontré votre père. » Je l’aimais encore. Je n’avais aimé que lui. Il avait refait sa vie, désormais. Cette pensée fit que mes yeux étaient noyés dans la tristesse. Mais je ne devais pas craquer. Je déglutis, espérant que la boule qui nouait ma gorge disparaîtrait. « Nous nous sommes mariés, je suis tombée enceinte. Et puis, après la naissance d’Hanna, j’ai reçu un coup de fils de l’un de mes frères. Nos têtes avaient été mises à prix par un gang ennemi, au Mexique. Visiblement, ils avaient retrouvé ma trace. Dès ce moment-là, j’ai su que vous étiez tous en danger. Alors je n’ai pas eu le choix... J’ai dû partir sans prévenir et rompre tout contact. Je pensais en avoir pour quelques mois, tout au plus... » Je baissai cette fois les yeux sur le sol, attristée par la réalité. J’en avais eu pour vingt ans. « Quand je suis retournée là-bas, j’ai appris que l’un de mes frères avait été torturé avant d’être achevé. La guerre était plus violente que prévue. Et parler de vous à qui que ce soit en dehors de mon dernier frère restant et mon père aurait été vous mener directement en Enfer. Alors j’ai fait en sorte de divorcer le plus rapidement possible et de ne jamais reprendre contact avec vous tout du temps que ce ne serait pas réglé. » Je redressai alors les yeux, laissant échapper une larme au passage que j’effaçai en vitesse du revers de ma main. Je passai mes mains sur mes bras, comme si j’avais froid. Puis je repris mon récit. « Les choses se sont calmées il y a peu de temps. Mais après vint ans d’absence, je ne savais pas si je devais revenir ici. Sauf que j’ai décidé de le faire pour vous dire la vérité, même si ça ne change rien pour vous... De toute façon, je suis malade. J’ai un cancer et je vais probablement mourir dans quelques mois... » Voilà, j’avais terminé tout cela. Je soupirai, soulagée mais pas pardonnée pour tout autant. Fébrilement, j’affrontai leurs regards, un à un.
(c) Myuu.BANG!



I am back

© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran J. Hamilton
cute kiki is a big kiki
Kieran J. Hamilton
❣ Messages : 1271
❣ Date d'inscription : 05/03/2011
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : La mer...
❣ Humeur : Changeante, comme moi...
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Mer 15 Mai - 17:07


Too Late
Le silence dans la voiture était plus que pesant, voir son père dans cet état ne présageait rien de bon, Kieran le sentait bien. Son père le rendait nerveux. L'arrivée à l'hôpital fut un véritable soulagement... Le trajet jusqu'à la chambre de Nathaniel se fit comme le trajet en voiture... en silence ! Merde, qu'ils arrivent vite et que son père lâche le morceau. Il n'en pouvait plus. Cependant, cela ne se passa pas comme il l'avait prévue. Là, dans la chambre de son frère se tenait une femme, une femme qui lui semblait familière et quand son père ouvrit la bouche, pour dire qui elle était. Tout se bouscula dans la tête de Kieran. Que faisait-elle ici ? Que voulait-elle à son frère? Les mots sortirent de sa bouche d'un seul trait. Il ressentait tellement de haine pour elle. Son corps entier était contracté, ses mains étaient crispées sur ses béquilles, les jointures prenaient une couleur blanchâtre. Kieran tourna la tête vers son frère, surprit par le ton qu'il avait employé... et surtout par ses questions. Il serra la mâchoire, fusillant Nathaniel du regard avant de revenir vers cette femme. « Kieran calme toi deux minutes s'il te plaît mêmes si je te comprends, c'était de ça que je voulais vous parler mais maintenant qu'on est tous là, vaut mieux la laisser parler » Il tourna vivement la tête vers son père ! Quoi ce calmer, l'écouter ? Mais il avait perdu l'esprit ? Hors de question. Son regard était plus que mauvais, ses yeux noirs de colère.

" Tu te fous de moi.... Je n’en ai rien à foutre de ce qu'elle a à dire. Elle peut bien retourner où elle était." Son regard se reporta vers elle... elle qui refusait de nommer autrement. " Tu m'as entendu... DEGAGE !"

Il n'attendait qu'une chose qu'elle foute le camp de cette chambre et vite, mais elle n'en fit rien. Comment osait-elle ? Écarquillant les yeux, Kieran l'écouta commencer à raconter sa vie... qu'en avait-il à faire? Malgré lui, Kieran l'écouta cependant cela ne changeait rien... rien parce qu'il n'en avait rien à faire. Il nota toutefois le fait qu'elle était malade. Haussant les épaules, il s'avança vers elle.

" Belle histoire vraiment, si j'avais pas eu les béquilles j'aurais applaudi, mais tu sais quoi... ça ne change rien. Tu as pris tes affaires et tu t'es tiré. Alors, maintenant tu vas faire pareil, tu te barres de cette chambre, tu te barres de nos vies et tu reviens plus. Retourne à ta soi-disant vie et laisse-nous vivre la notre comme tu l'as fait y a vingt ans."


Il l'affronta du regard avant de tourner la tête vers son père et son frère, espérant un peu de soutiens. Ils ne pouvaient pas la laisser revenir, ils ne pouvaient pas oublier toute la douleur qu'elle avait causée... puis une pensée lui vint à l'esprit... Hannah. Il tourna violemment la tête vers cette femme...

" Tu ne t'es pas approché d'Hannah ?!"


Elle avait trop souffert par sa faute, elle s'était crue coupable pendant des années, encore aujourd'hui, elle pensait être responsable de son départ. Non, hors de question qu'elle s'approche d'elle.

Fiche (c) Espe



❝ Cute Kiki is a daddy❞



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Hamilton
Give me Chocolate .
Nathaniel A. Hamilton
❣ Messages : 427
❣ Date de naissance : 29/08/1988
❣ Date d'inscription : 09/10/2011
❣ Age : 30
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : Pompier
❣ Humeur : Variable...
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Dim 26 Mai - 13:59



J'aurais aimé vous voir grandir.
Linda, James, Kieran & Nathaniel

Choqué par toute cette histoire, Nathaniel resta assis sur son lit, son regard se promenant de sa mère à Kieran. Il comprenait la colère de son frère, cependant il aurait bien voulut avoir quelques explications à la fuite de leur génitrice. Pourquoi était-elle partie alors qu'ils étaient tous parfaitement heureux ? Intrigué, il posa donc les questions qui lui brulaient les lèvres, mais ça ne semblait pas être du goût de son aîné. Ce dernier le fusilla du regard, l'obligeant à baisser les yeux un court instant. En temps normal, se confronter à Kieran ne lui aurait pas posé de problème. Seulement là, c'était différent. Leurs deux parents étaient présents et l'aîné de la fratrie semblait être entré dans une colère noire. Inutile par conséquent d'en rajouter une couche...

Et puis heureusement, c'était sans compter sur l'obstination de leur mère qui semblait bien décidée à leur donner des explications. Sans rien ajouter, Nathaniel écouta donc religieusement ce qu'elle avait leur dire. Son histoire était tout simplement... incroyable. Alors étaient-ils censés la croire ?! Probablement si on considérait que c'était leur mère et que ce n'était pas en leur mentant qu'elle risquait de se faire pardonner. Ils avaient donc de la famille au Mexique... Et bien, si on avait dit ça au jeune homme un moment plus tôt, il ne l'aurait probablement pas cru. Encore un peu interloqué, il essayait d'assimiler toute cette histoire lorsqu'il entendit Linda avouer qu'elle était malade. Fronçant les sourcils, le jeune homme redressa légèrement la tête. Qu'est-ce que c'était que cette histoire ?! Il venait à peine de retrouver sa mère et c'était pour apprendre qu'elle allait mourir dans quelques mois. Non, c'était pas possible... Que devait-il penser de tout ça ?!

De plus en plus perdu, Nate entendit une nouvelle fois la voix de son frère s'élever. Ce dernier semblait bien décider à faire fuir leur mère coute que coute. Au fond, le jeune Hamilton ne pouvait que comprendre sa position. Il avait en quelque sorte sacrifié sa jeunesse pour s'occuper de lui et d'Hannah quand leur père était sorti en mer. Dans la logique des choses, cette tache aurait du incomber à leur mère et non à lui. Intérieurement, Nathaniel se dit donc qu'il attendrait un peu pour aller s'expliquer seul à seule avec sa mère. S'ils étaient que tous les deux, il serait plus libre de lui demander ce qu'il voulait. Enfin, si leur père avait son adresse et acceptait de la lui donner. N'osant plus rien ajouter, il continua donc d'observer la scéne qui se jouait sous ses yeux.
Code by Pokipsy


Catalyne & Nathaniel

Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est monter si haut...
Et toucher les ailes des oiseaux.
Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est voler le temps.
Aimer, c'est rester vivant...
Et brûler au coeur d'un volcan.
Aimer, c'est c'qu'y a d'plus grand.

©PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James F. Hamilton
Microbe Officiel du Fofo ! Craignez moi !!!!
James F. Hamilton
❣ Messages : 84
❣ Date d'inscription : 25/03/2012
❣ Âge du perso : 48 ans
❣ Occupation : Marin pêcheur
❣ Humeur : Triste
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Lun 24 Juin - 17:04

J'aurais aimé vous voir grandir.
James n'aurait jamais pensé qu'il allait se passer ce qu'il se passait en venant ici, il avait espéré aussi avoir du temps pour le dire lui-même à ses enfants histoire d'être sur de ce qu'il pouvait penser mais là ce n'était pas le cas, il avait fallu qu'elle se déplace une nouvelle fois comme ça à l'improviste et Kieran n'était pas vraiment heureux de la retrouver. Voilà qu'il parlait à leur mère et qu'elle leur disait tout ce qu'il s'était passé, James l'écouta tout en restant aux côtés de ses enfants. Lui-même avait eu du mal à la croire, lui-même ne lui avait mis en doute ses dire mais voilà ce qu'elle disait était vrai, elle n'avait pas changé un mot, c'était la même version qu'elle lui avait donné. Il laissa échapper un léger soupire avant de venir mettre sa main sur l'épaule de Kieran alors qu'il parlait, ce n'était pas forcément pour le calmer mais plus pour lui dire que j'étais là pour lui. Il savait lui-même ce que ça faisait d'être abandonné de la femme qu'on aime, eux c'était leur mère alors qu'il n'était que de jeunes enfants. Il ne savait pas trop comment tout ça aller se passer pour la suite mais il espérait simplement que tout le monde puisse prendre la patience qu'il fallait pour apprendre à se parler sans se crier dessus surtout quand il s'agissait de Kieran.

Son regard se posa sur son autre fils avant de se retourner rapidement vers Kieran puis il regarda vers la mère de ses enfants avant de baisser le regard un moment, il ne savait vraiment pas ce qu'il fallait faire mais il connaissait aussi ses enfants, l'un était beaucoup plus rancunier que l'autre mais surtout Nathaniel voulait toujours comprendre et en savoir plus même quand il faisait toutes ses bêtises. James ne savait vraiment pas comment réagir, aujourd'hui il avait fini par lui pardonner simplement parce que les années l'avait fait changé et puis sa rencontre avec Lara en était pour beaucoup aussi, c'était une chose qui change un homme même si au fond, on oublie jamais mais c'est ainsi, il y a des cicatrices qui ne se referment jamais comme certains sentiments, il ne pouvait nier que cela lui avait fait quelque chose en la revoyant elle toujours aussi belle mais c'était surtout parce qu'elle était la mère de ses enfants et ça personne ne pourrait le reprendre.

« Kieran s'il te plaît même si je te comprends, calme toi s'il te plaît ce n'ait pas bon pour toi ni pour ton frère... Mais je peux te comprendre, on a vécu pendant 18 ans sans elle, tu étais le plus âgé des trois, tu as vu ma descente aux enfers même si je le cachais, tu étais déjà loin d'être stupide, tu gardais déjà à cet âge une force que je ne soupçonnais pas et c'est ce qui m'a aidé ainsi que l'amour que j'avais pour vous et inversement. Aujourd'hui c'est dur à comprendre qu'elle revienne mais penses-y Kieran, elle a un cancer et même si elle se bat pour ça il reste du chemin et tout est possible. Même si tu ne lui pardonnes pas... et je te comprends... C'est peut-être l'une des dernières fois que tu... que vous pouvez parler à votre mère et comprendre tout ce qu'il a pu se passer après tu seras libre de faire tes choix, tu sais que j'ai toujours respecté tes choix et que jamais je ne t'imposerai quoi que ce soit et c'est valable pour toi Nath... Parfois c'est dans les erreurs que l'on fait ou que les autres font qu'on apprend des choses... Regarde Nath, dans l'erreur que tu as fait avec ta femme, tu as fini par te rendre compte que tu ne pouvais pas être sans elle encore plus aujourd'hui alors qu'elle porte ton enfant. »

James regardait ses enfants, quoi qu'ils allaient aujourd'hui faire, il serait derrière eux pas derrière elle même s'il essayerait de l'aider si elle le lui demandait mais une chose était sur, il ne se mettrait pas ses enfants à dos pour elle, pour personne d'ailleurs, il tenait bien trop à eux – il en avait fait la preuve en quittant son pays natal pour les rejoindre – Il soupira légèrement puis il se mit devant la fenêtre pensif, il avait lui aussi du mal à se faire à tout ça...

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linda R. Souarez

Linda R. Souarez
❣ Messages : 88
❣ Date de naissance : 16/05/1963
❣ Date d'inscription : 26/02/2013
❣ Age : 55
❣ Âge du perso : 50 ans
❣ Occupation : Black Grange ¦¦ Drogues, vente d'armes, prostitution, ...
❣ Humeur : Dépression ; La bouteille de Whisky est mon amie....
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Mar 25 Juin - 11:37

Le pardon était une chose qui, visiblement, ne me serait jamais accordé. Je le concevais. Moi-même, je fus en proie à haïr Mère et Père sans vergogne, jusqu'à ce que je devienne une femme, une épouse et une maman. Ces rôles, je les avais acceptés avec une infinie tendresse, même s'il m'était difficile de transmettre ce que j'ignorais, étant dépourvu d'une mère avec un quelconque instinct maternel. Hélas, la Vie avait fini par reprendre ses droits sur ma condition afin de me rappeler que je n'avais pas droit au bonheur, peu importe la forme qu'il pouvait prendre. J'étais née dans la Mafia et on ne quittait pas "La Famille" comme cela. Visiblement, mes frères et Père avaient tous les droits sur moi, être humain du sexe faible, même de m'obliger à tout perdre. Malgré cela, je n'avais pas évoqué la colère que j'avais en moi, laissant de côté mes ressentis. Aussi ne fus-je pas étonnée de la réaction de Kieran qui, s'approchant de moi, me défia du regard. « Belle histoire vraiment, si j'avais pas eu les béquilles j'aurais applaudi, mais tu sais quoi... ça ne change rien. Tu as pris tes affaires et tu t'es tiré. Alors, maintenant tu vas faire pareil, tu te barres de cette chambre, tu te barres de nos vies et tu reviens plus. Retourne à ta soi-disant vie et laisse-nous vivre la notre comme tu l'as fait y a vingt ans. » Je ne sourcillai pas, les bras croisés, le regard encré dans le sien. Il détourna la tête et mon cœur se serra comme dans un étau. Je pris une inspiration profonde, toutefois silencieuse, afin d'accuser le coup porter violemment à mon encontre. Et ce n'était pas terminé. « Tu ne t'es pas approché d'Hannah ?! » Je me contentai d'offrir un hochement de tête négatif en guise de réponse. C'est alors que je remarquai la présence de James derrière son fils aîné, main sur l'épaule. Je me contentai alors de détourner les yeux pour toiser Nathaniel qui ne pipait mot dans son grand lit.

« Kieran s'il te plaît même si je te comprends, calme toi s'il te plaît ce n'ait pas bon pour toi ni pour ton frère […] Regarde Nath, dans l'erreur que tu as fait avec ta femme, tu as fini par te rendre compte que tu ne pouvais pas être sans elle encore plus aujourd'hui alors qu'elle porte ton enfant. » Il tentait maladroitement de tous nous raisonner, d'être calme et sage. C'est à cet instant que, malgré moi, je me rendis que le caractère rancunier et impulsif de Kieran était plutôt proche du mien ; Heureusement, le temps m'avait fait tirer de lourdes leçons que j'avais assimilées par la force des choses. Mes yeux se posèrent tour à tour sur eux, ces hommes qui auraient dû faire parti de ma vie, être mon bonheur et ma raison d'avancer.  Je pris alors conscience que j'étais seule face à ma maladie, face à la Mort qui me ricanait au nez en me montrant le temps défilant sur une pendule qu'elle tenait fièrement. Avais-je le droit de lui cracher dessus, lui dire que tout ceci était injuste ? Non. Trop de larmes étaient tombées, trop de sang avait été versé, trop de cadavres furent enterrés. Je finis par me redresser de tout mon long, me décalant du mur, les bras croisés encore. Je m'aventurai alors jusque vers la porte, dans un silence étouffant. La main sur la poignée, je n'osai plus regarder derrière moi. Comme il y a dix-huit longues années, je me préparais à sortir de leur vie sans point de retour. Finalement, je pris la parole. « Vous êtes adultes maintenant. Libre à vous de choisir de me revoir ou non. James sait où je me trouve. Il a mon numéro, aussi.  » Ces mots me firent tellement mal à la poitrine… Mais je ne fis rien paraître. Les cheveux devant le visage, Nathaniel ne pouvait pas deviner mon émoi. Pas plus que Kieran et James à qui je tournais malicieusement le dos. Je finis alors par m'engouffrer dans le couloir blanc, tel un Ange déchu de l'Enfer. J'avais besoin de ma dose de whisky pour me soulager de toute cette pression ; dose que je comptais en bouteilles vidées qui joncheraient le sol de ma chambre, en rentrant seule chez moi. Devant moi se tenait une autre bataille : celle de la survie face à mon cancer. Toutefois, est-ce que cela en valait la peine ? Rien n'était moins sûr. Je n'avais plus envie de me battre ; surtout pas pour une rédemption qui ne viendrait alors jamais.



I am back

© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran J. Hamilton
cute kiki is a big kiki
Kieran J. Hamilton
❣ Messages : 1271
❣ Date d'inscription : 05/03/2011
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : La mer...
❣ Humeur : Changeante, comme moi...
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Lun 22 Juil - 18:43


Too Late
Il n’en croyait pas ses oreilles ! Son père lui demandait de se calmer ! Il plaisantait ?! Son regard noir de colère se posa sur son père, non, il ne se calmerait pas, hors de question. Il ne comprenait pas comme lui, celui qui avait souffert à cause de cette femme pouvait être si calme. Il ne pouvait pas lui pardonner, ce n’était pas possible! Un sourire mauvais apparut sur les lèvres de Kieran en entendant son père lui parler du cancer de cette femme et de bien réfléchir. Il le laissa terminer sa tirade sans vouloir écouter un seul mot qui pouvait être en faveur de cette femme.

«  En ce qui me concerne PAPA ! Elle est morte y a des années, elle peut bien revenir la bouche en cœur avec le mot cancer, ça ne change rien! J’en ai rien à foutre, comme elle n’en a eu rien à foutre de nous pendant des années. » Kieran détourna la tête de son père, pour la poser sur cette femme. Elle était froide, elle ne laissait rien filtrer. Non, elle n'en avait rien à faire d'eux ! Elle voulait juste soulager sa conscience. «  Tu as pigé, ne compte pas sur moi pour te pardonner ! Je suis plus un gamin, je ne me laisserais pas retourner la tête. » Il tourna à nouveau la tête vers son père !

«  Oui, on fait tous des erreurs, mais elle ce n’était pas une erreur, c’était un choix délibéré! Et je ne comprends vraiment pas comment tu peux être si aveuglé papa. Ce n’est pas compliqué, soit c’est elle qui sort d’ici, soit c’est moi, mais je ne resterais pas une seconde de plus dans la même pièce que cette femme. »

Et à son grand soulagement, cette femme qui se prétendait mère, se déplaça dans la pièce sous le regard sombre de Kieran pour se dirigeait vers la porte. « Vous êtes adultes maintenant. Libre à vous de choisir de me revoir ou non. James sait où je me trouve. Il a mon numéro, aussi.  »

«  Ne compte pas sur moi ! »

Il ne la regarda pas sortir, mais plutôt se concentra sur son père et son frère.

«  Ne me dites pas que vous avez envie de la revoir ! »



Fiche (c) Espe



❝ Cute Kiki is a daddy❞



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Hamilton
Give me Chocolate .
Nathaniel A. Hamilton
❣ Messages : 427
❣ Date de naissance : 29/08/1988
❣ Date d'inscription : 09/10/2011
❣ Age : 30
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : Pompier
❣ Humeur : Variable...
MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James || Mar 30 Juil - 12:57



J'aurais aimé vous voir grandir.
Linda, James, Kieran & Nathaniel

Nathaniel n'en revenait toujours pas de cette situation. Comment était-ce possible que sa mère puisse se trouver face à lui et qu'ils en soient là où ils en étaient ?! Certes il était normal que Kieran s'énerve de cette manière. Mais il n'en restait pas moins que la situation était suréaliste. Quelques minutes plus tôt il était seul dans sa chambre en train de s'occuper de ses petites affaires et là il était en train d'assister à un drame famillial. Que pouvait-il bien faire ?! N'osant rien ajouter, il écouta tour à tour sa mère, Kieran puis son père. Chacun expliquait sa version, tentant de faire avancer la situation mais au final c'était en train de tourner au carnage. Devait-il s'en mêler ?! Devait-il donner son opinion ?! Il aurait bien voulu mais une petite voix en lui lui disait d'attendre que tout ça se passe et que tout le monde se calmer. S'il prononçait des paroles à cet instant précis, cela risquait d'empirer les choses plus qu'autre chose.

Et puis il y avait Kieran... Il ne se souvenait pas l'avoir vu dans une telle rage. Il aurait fait peur à n'importe qui dans cet état. Leur père essaya bien de le calmer mais ce fut peine perdue. Et puis leur mère décida de quitter la chambre en les informa que James avait son adresse et son numéro de téléphone. Le jeune homme garda bien précieusement cette information dans un coin de sa tête. Il ignorait encore s'il irait rendre visite à sa génitrice ou s'il l'appelerait, mais c'était toujours bon à savoir qu'il pourrait la contacter s'il en avait envie. La regardant partir, il ne pu s'empêcher de remarquer qu'elle laissait apparaitre vraiment peu d'émotions. Le cachait-elle relativement bien ou était-elle totalement insensible ?! Il ignorait la réponse puisqu'il ne connaissait pas grand chose d'elle mais au fond de lui, il ne pouvait s'empêcher d'espèrer que la première version soit la bonne.

Un peu pensif face à tout ça, il sortit de sa rêverie lorsqu'il entendit son frère les interpeller, lui et son père. Rentrant légèrement la tête entre les épaules comme un gamin prit en faut, Nate regarda Kieran d'une manière peu assurée. « J'en sais rien Kieran... C'est si soudain... Et en même temps c'est notre mère, toi tu as des souvenirs avec elle quand on était enfants, moi j'étais trop jeune pour ça... » En prononçant ces paroles, Nathaniel n'essayait pas de disculper leur mère. Il essayait juste de faire en sorte que son aîné puisse le comprendre si jamais il décidait de rendre visite à leur génitrice. Certes il lui rendrait peut-être une visite un jour, mais il n'avait pas envie que son frère lui fasse la tête pour ça.
Code by Pokipsy


Catalyne & Nathaniel

Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est monter si haut...
Et toucher les ailes des oiseaux.
Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est voler le temps.
Aimer, c'est rester vivant...
Et brûler au coeur d'un volcan.
Aimer, c'est c'qu'y a d'plus grand.

©PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James ||

Revenir en haut Aller en bas

♀ J'aurais aimé vous voir grandir. || PV. Nathaniel, Kieran & James ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes, et construire un empire juste pour ton sourire ... » 06.07.11 - 16h45
» Vous préférez les livres ou les films ?
» Doucement, tu grandis et moi, je te regarde grandir |Lunny ♥
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links
» Hearlie J. Mislace ♥ J'aurais aimé être un papillon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco ; Don't Dream It, Be It ::  :: RP Terminés :: RP Abandonné-