AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

|

Parle moi et ne me ment pas (Billie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lando M. Marker

Lando M. Marker
❣ Messages : 404
❣ Date d'inscription : 26/04/2012
❣ Âge du perso : 30 ans
❣ Occupation : Propriétaire d'un immeuble pour en faire un restaurant et un hôtel
❣ Humeur : Sauvage
MessageSujet: Parle moi et ne me ment pas (Billie Jeu 4 Avr - 10:07

Parle moi et ne me ment pas
Avec tout ce qui arrivait, Lando ne savait plus trop quoi faire il était totalement perdu mais il n'y avait pas que ça, il avait du mal à comprendre pourquoi Billie le fuyait, il cherchait à comprendre, à savoir ce qu'il avait fait de mal pour qu'elle décide de mettre de la distance entre eux. Il avait cherché sans avoir de réponse et elle n'avait pas envie de lui en donner d'après ce qu'il avait compris vu qu'elle ne lui répondait pas plus que ça. En se levant ce matin, il avait réfléchi à tout ça mais aussi à ce que lui avait dit Alex mais très vite, il se remit à penser à Billie, elle était importante pour lui et il ne pouvait pas laisser les choses aller comme ça. Très vite il prit la décision d'aller chez elle quitte à poireauté toute la journée devant sa porte il l'attendrait et ne partirait pas avant d'avoir eu une réponse.

Lando regarda cette chambre d'hôtel qui était devenu un peu chez lui depuis le séisme se demandant quand il pourrait avoir enfin un appartement, il avait refusé la proposition d'Alex de l'aider pour ça. Il n'avait pas envie de lui devoir plus que ce qu'il lui devait déjà. Il prit une douche rapide, s'habillant par la suite d'un simple jean avec une chemisette blanche puis il prit sa veste et quitta sa chambre d'hôtel pour se rendre au petit café d'à côté pour prendre un petit déjeuné rapide, un bon chocolat et le tour était joué, il lui restait juste à passer dans une boulangerie pour prendre un truc à manger. Une fois qu'il eut bu son chocolat, Lando paya puis pris la direction de chez Billie pensif, il essayait de voir ce qu'il avait pu se passer avec elle pour en arriver là, pourtant elle était au courant de ce qu'il était.

Les mains dans les poches, il se rendait chez Billie du moins là ou elle vivait d'après ce qu'elle lui avait dit. Il s'arrêta en chemin pour prendre un truc à manger puis il regarda l'heure, il se doutait qu'elle devait être au travail mais il préféra se rendre immédiatement chez elle au moins il était sur de ne pas la louper. Il arriva chez elle quelques minutes après et frappa puis s'installa contre le mur attendant qu'on vienne lui ouvrir. Il posa sa tête contre le mur et ferma les yeux pensif. Il fallait absolument qu'il se sorte tout ce qu'il avait en tête et puis au fond Billie n'était pas n'importe qui alors il appréhendait de savoir ce qu'il se passait réellement.

made by pandora.



A New Life ✝️ Lie awake in bed at night, And think about your life Do you want to be different? Try to let go of the truth The battles of your youth 'Cause this is just a game that just ended


Dernière édition par Lando M. Marker le Dim 14 Avr - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Donovan

Billie Donovan
❣ Messages : 75
❣ Date d'inscription : 22/02/2013
❣ Âge du perso : 24 ans
❣ Occupation : /
❣ Humeur : /
MessageSujet: Re: Parle moi et ne me ment pas (Billie Lun 8 Avr - 21:20

Parce que quand on est accro, même si ça fait mal... Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.

Parle moi et ne me ment pas
Epuisée, fatiguée, sa journée n’avait pas été de tout repos. D’abord Billie avait commencé par se rendre à son boulot. Elle exerçait le métier de serveuse en compensation du quel elle pouvait se produire sur scène de temps en temps. Certes ce n’était pas le travail de ses rêves mais elle parvenait à chanter devant un public chaque semaine et s’était amplement suffisant pour elle. Depuis le début de matinée elle servait donc toute sorte de clientèle, de la plus aimable en passant par le plus ringard des types. Vous savez ceux qui vous draguent lourdement, et à tel point que votre seule envie est de lui foutre votre poing dans la figure ? S’est alors suivie une pause de 30 min pour manger et rebelote jusqu’à 19h. Elle n’avait pas ronchonné une seule fois de la journée ce qui n’était pas si rare en fin de compte. Billie était plutôt ce genre de fille qui aimait la vie, et qui chaque jour remerciait le ciel d’être en bonne santé et d’avoir assez d’argent pour vivre ce qui n’était malheureusement pas le cas de toutes les personnes vivantes sur terre. A son grand désespoir d’ailleurs.

Le trajet du retour lui sembla alors interminable. Beaucoup de monde rentrait en métro, et la file d’attente s’agrandissait chaque jour. Pourtant faute de moyen, Billie n’avait d’autre choix pour rentrer chez elle. Ce qui était bien dommage lorsque l’on était à la tête d’une petite fortune et qu’on n’en avait même pas conscience. A peine installer dans le métro, que sa tête se colla contre la vitre froide du wagon. Ses yeux se fermèrent alors quelques instants, dont elle n’aurait pu déterminer la durée exacte, pour se rouvrir sur un homme de dos. Un frisson s’éveilla en elle. Il avait la même carrure, la même chevelure, et la même posture que quelqu’un qu’elle connaissait bien. Lando… Cependant au fond elle savait qu’il ne s’agissait pas de lui. Il lui manquait ce petit quelque chose qui faisait de lui ce qu’elle aimait tant. Alors refermant les yeux elle repensa à leur relation. Tout était tellement compliqué avec lui et pourtant si simple… D’accord elle était bien la cause de la « distance » qu’elle s’acharnait à mettre entre eux deux, mais Billie savait qu’il s’agissait de loin la meilleure chose à faire. Elle ne parvenait plus à le regarder droit dans les yeux et se dire que cet homme, c’était peut être le seul qui comptait vraiment pour elle. Il avait été le seul à lui faire confiance, le seul à essayer de voir un peu plus que ce qu’elle voulait montrer, le seul qui parvenait à la faire sourire et ce même lorsqu’elle pleurait… Très vite ses sentiments avaient évolués pour lui. De manières assez fortes d’ailleurs. Maintes et maintes fois elle avait essayé de lui avouer ce qu’elle ressentait. Sans jamais y parvenir. Et puis Billie avait apprit qu’il avait peut être quelqu’un en vu. Zach apparemment… Et son monde s’était alors écroulé sous ses pieds. Elle s’est renfermée sur elle et avait tenté de le fuir, chaque jours un peu plus. S’éloigner de lui faisait autant de mal que de bien. Ce qui était assez étrange dans le fond. Mais il parait que le temps guérit toutes les blessures… Même le manque. Bien que ça Billie peinait à le croire, vu comment son cœur souffrait à chaque fois que son nom pénétrait son esprit…

Arrivé à terme, elle prit soin de descendre, et marcha rapidement en direction de son loft. Loft avec qui elle faisait une colocation. Colloc qui avait apparemment fuit… De par son métier ce n’était peut être pas étonnant. Enfin quoi qu’il en soit Billie se mit à sourire en vue de la soirée qui s’annonçait calme et reposante en compagnie de Mr Smith, son chien. Après une bonne douche elle avait prévue de se dégoter un bon film et de s’endormir devant… Que rêver de mieux ? Pourtant à peine devant arrivée sur le portillon qu’elle vit la silhouette d’un homme debout, les yeux fermés, attendant patiemment son retour… Lando… Billie avança lentement, déglutit avec peine, et se posta alors devant lui.

« Lando… ? »

Croyez le ou non se nom il avait fichtrement du mal à sortir de sa bouche ! Non mais il faisait quoi là chez elle ? Lui aurait-il fallut une excuse par le passé pour venir la voir ? Non. Etait-elle en tort ? Oui. Fronçant les sourcils, elle sentait son cœur battre à tout rompre en elle. Cherchant un moyen de se cacher et surtout de se détourner de ce visage qui lui donnait de sacrés frissons, elle entreprit de chercher ses clefs au fond de son sac. Il fallait qu’elle parle, et vite, sinon la situation deviendrait très vite bizarre.

« Tu vas bien ? »

Pathétique, m’enfin c’était toujours ça. Toujours en cherchant ses clefs, elle tentait du mieux qu’elle le pouvait de ne pas croiser son regard au risque de se trahir. Elle ne voulait pas qu’il sache le pourquoi du comment, parce que pire que le fuir, se serait qu’il la haïsse.

« Bordel elles sont passées où encore… »

Le stress lui donnait cette fâcheuse manie de s’énerver vite, très vite même. Plus que tout elle réussie à maintenir ce tremblement qui depuis son accident, dès que quelque chose ne tournait pas rond chez elle, s’emparait de ses mains. Pourquoi Billie n’affrontait-elle pas son visage comme elle parvenait à affronter ses problèmes quotidiens ? Parce que le regarder en face la ferait défaillir, et lui permettrait à nouveau de lui pardonner, ce qu’elle lui tenait pour cause. Ce qui bien entendu n’était évidemment pas la réalité des choses… Parce que le problème ça venait bien d’elle et non pas de Lando…

made by pandora.



Si vous voulez vraiment
rêver, réveillez-vous...


"Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lando M. Marker

Lando M. Marker
❣ Messages : 404
❣ Date d'inscription : 26/04/2012
❣ Âge du perso : 30 ans
❣ Occupation : Propriétaire d'un immeuble pour en faire un restaurant et un hôtel
❣ Humeur : Sauvage
MessageSujet: Re: Parle moi et ne me ment pas (Billie Dim 14 Avr - 16:33

Parle moi et ne me ment pas
Lando avait eu l'envie de venir voir Billie pour avoir des explications, pas qu'il s'était passé quelque chose de grave non du tout mais simplement parce qu'il en avait assez de ne plus la voir comme il le voulait, de ne plus être proche d'elle comme avant, il avait besoin d'elle surtout en ce moment, il ne pouvait embêter sa sœur alors qu'elle était entrain de se mettre en ménage avec un dénommé John et la seule personne avec qui il avait envie d'être à part Billie était Zach mais en ce moment à part être à ses côtés et à le regarder ''dormir'' si on pouvait dire ça comme ça, il n'y avait rien de plus, il ne pouvait pas faire autrement que de rester à ses côtés et à prier pour qu'il revienne rapidement. Il ne savait pas s'il l'entendait lui parler, s'il pouvait comprendre qu'il n'avait pas envie de le laisser comme il lui avait dit au restaurant et pourtant n'avait-il pas été clair, qu'il n'aurait plus le temps pour lui par la suite. Enfin depuis qu'il se trouvait là devant la porte de Billie, il avait eu le temps de réfléchir à tout ça, tant qu'il n'était pas réveillé, il resterait à ses côtés et pour la suite, il verrait plus tard simplement parce qu'il n'avait pas le droit de lui imposer sa présence plus qu'il ne faudrait.

« Lando… ? » Lando ouvrit les yeux et posa son regard sur la jeune femme qui venait de prendre la parole, il resta silencieux en la regardant faire, il avait l'impression qu'elle lui cachait quelque chose mais quoi pour le moment il ne pouvait le savoir, peut-être à ce moment précis c'était simplement la surprise de le voir face à elle alors qu'elle le fuyait depuis bien trop longtemps au goût de Lando.« Tu vas bien ? » Lando se décolla du mur « Bordel elles sont passées où encore… » Lando se rapprocha un peu d'elle, posant sa main sur la sienne « ça va.... mais on ne peut pas dire la même chose de toi... Vu ton état maintenant.. » IL ne savait pas ce qu'il se passait mais il se demandait ce qui la mettait dans cet état surtout face à lui. Jamais elle n'avait été comme ça, jamais elle ne l'avait fuit, il y avait toujours eu cette proximité entre eux, ils étaient liés d'une certaine façon qu'eux seuls étaient maîtres mais là que c'était-il passé pour qu'elle finisse par se sentir mal à l'aise face à lui ?

Lando soupira lentement avant de retirer sa main « Bon maintenant tu souffles doucement et tu verras ça sera plus simple pour trouver tes clés car je suppose que c'est ça que tu cherches.. » Lando laissa son regard sur elle, fronçant les yeux envoyant qu'elle évitait d'affronter son regard, d'un coup Lando vint à se demander si une personne n'était pas venue la voir pour lui dire certaines choses afin d'avoir un pouvoir sur elle ou lui. A cette pensée, il se mordilla la lèvre intérieur pour ne pas penser à ça, il ne voulait en aucun cas que la jeune femme ait des soucis à cause de lui. Tout était possible dans sa façon d'être mais tant qu'il n'avait pas de réponse, il ne pouvait faire en sorte que tout change et redevienne comme avant. Il se rappuya contre le mur tout en laissant son regard sur elle, il n'allait sûrement pas partir même si elle lui demandait maintenant qu'il était là il voulait savoir pourquoi tout ça.

made by pandora.



A New Life ✝️ Lie awake in bed at night, And think about your life Do you want to be different? Try to let go of the truth The battles of your youth 'Cause this is just a game that just ended
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Donovan

Billie Donovan
❣ Messages : 75
❣ Date d'inscription : 22/02/2013
❣ Âge du perso : 24 ans
❣ Occupation : /
❣ Humeur : /
MessageSujet: Re: Parle moi et ne me ment pas (Billie Sam 27 Avr - 14:04

Parce que quand on est accro, même si ça fait mal... Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.

Parle moi et ne me ment pas
En réalité Billie était surprise de le voir ici. Mais elle n’en montra cependant rien. Auquel cas cela aurait signifié qu’elle était faible devant lui et ça jamais elle ne serait capable de se comporter comme tel. Le plus naturellement possible il répondit à sa question. « ça va.... mais on ne peut pas dire la même chose de toi... Vu ton état maintenant… » Son état ? Qu’entendait-il donc par là ? Qu’elle avait l’air complètement paumée face à lui, que son cœur ne cessait de faire des bons chaque fois qu’elle posait le regard sur lui ? Si par là, oui, il entendait son état actuel, alors non ça n’allait pas du tout. Comment le convaincre de l’inverse ? Tout simplement en jouant les parfaites ignorantes.

« Qu’est ce qui te fais dire ça ? »

Et Billie n’avait toujours pas dépassé le stade de son sac… Si ça ce n’était pas un signe alors… Pourtant elle l’avait bien remarqué, sa main, sur la sienne. Sur le coup ça l’avait comme électrisé. Mais une fois de plus elle avait préféré nier. Parce que c’était tellement plus simple que d’affronter la réalité des choses… Lando enchaina alors « Bon maintenant tu souffles doucement et tu verras ça sera plus simple pour trouver tes clés car je suppose que c'est ça que tu cherches.. » En plein dans le mille ! En même temps ce n’était pas voulu... Et puis l’instinct reprit le dessus sur son esprit. Elle releva la tête, le regard plein de défi, planté là dans celui de Lando. Les clefs trônant fièrement dans sa petite main tremblante.

« Je … Je les ai. »

Elle avait voulu répliquer comme avant lorsqu’elle aimait le taquiner. Billie avait toujours apprécié ce petit jeu qui s’était installé entre eux. Cette relation basée uniquement sur la confiance de l’autre. Et puis il y avait eu cette révélation sur ses propres sentiments. Sans rien demander à personne il était entré dans sa vie, l’avait contaminé chaque jour un peu plus, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus penser à rien d’autre. Comme si il pouvait y avoir plus que ce qu’il n’y avait déjà… Elle avait été idiote de le croire. Billie mit alors les clefs dans la serrure, puis ouvrit la porte entrant la première et attendant que Lando fasse de même.

« Tu viens ou faut que je te tire par la peau des fesses ? »

Et pour la première fois depuis leur retrouvaille elle lui afficha son plus beau sourire. Elle pouvait le fuir tant qu’elle le voulait, elle ne pouvait nier que le voir chez elle, faisant le premier pas, lui procurait le plus grand bien. Pour le moment Billie avait juste envie de le retrouver lui, comme avant. Même si cela lui paraissait insurmontable, elle savait qu’elle pouvait le faire. Ce qu’elle ignorait en revanche, c’est que Lando lui ne lâcherait pas le morceau…


made by pandora.



Si vous voulez vraiment
rêver, réveillez-vous...


"Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lando M. Marker

Lando M. Marker
❣ Messages : 404
❣ Date d'inscription : 26/04/2012
❣ Âge du perso : 30 ans
❣ Occupation : Propriétaire d'un immeuble pour en faire un restaurant et un hôtel
❣ Humeur : Sauvage
MessageSujet: Re: Parle moi et ne me ment pas (Billie Jeu 9 Mai - 15:46

Parle moi et ne me ment pas
Lando se demandait quelle mouche avait piqué Billie, il la trouvait bien étrange et ça depuis quelques temps déjà, il se demandait pourquoi elle le fuyait, pourquoi toute cette impression et il comptait bien savoir ce qu'il se passe réellement. Il vint à lui faire la remarque avant de la regarder « Qu’est ce qui te fais dire ça ? » Lando soupira légèrement mais ne releva pas cette phrase du moins pour le moment, il préférait voir la suite avant de dire quoi que ce soit à ce sujet. Lando vint à lui dire de se calmer un peu car à force de la regarder il la voyait vraiment agitée et il ne comprenait pas du tout pourquoi mais il n'était pas idiot car c'était comme ça depuis quelques temps. « Je … Je les ai. » Lando la fixa avec un petit sourire au coin des lèvre[/color=darkcyan] « Tu vois ce n'était pas bien compliqué »[/color] Lando se redressa un peu tout en laissant son regard sur la jeune femme avant de regarder autour d'eux ne faisant plus vraiment attention à ce que faisait la jeune femme, il n'avait pas fait attention qu'elle avait ouvert la porte étant dans ses pensées c'est quand elle reprit la parole qu'il revint à la réalité. « Tu viens ou faut que je te tire par la peau des fesses ? »

Lando la regarda avant d'entrer dans le logement de son amie, il resta un moment à regarder dans le logement avant de se retourner pour regarder Billie, il était vraiment inquiet car il se demandait s'il avait fait quelque chose car pour que la jeune femme soit ainsi c'est qu'il y avait un truc qui avait du se passer entre eux qui rendait la jeune femme comme ça. Mais même s'il essayait de savoir quoi il avait du mal à se souvenir du moindre truc. Il s'avança vers elle et vint à poser ses mains sur ses épaules, il ne pouvait pas attendre, il avait besoin de savoir. « Bon maintenant tu vas me dire ce qu'il s'est passé Billie pour que tu sois ainsi avec moi... J'ai l'impression que tu me fuis et je finis par me demander ce que j'ai bien pu faire ou te faire pour que tu réagisses ainsi.... » Lando laissait son regard dans celui de la jeune femme avant de la lâcher et de faire quelques pas.

Il était vraiment inquiet pour elle et ne voulait pas la perdre, elle comptait énormément pour lui peut-être plus qu'il ne lui avait dit. Elle était un peu comme sa petite sœur et devoir la perdre était inconcevable pour elle. Lando soupira lentement avant de se retourner pour la regarder « Je ne partirai pas tant que tu ne m'as pas dit ce qu'il se passe après si tu veux que parte, je partirai et te laisserai en paix même si... » Lando vint à se taire et détourna le regard pensif.
made by pandora.



A New Life ✝️ Lie awake in bed at night, And think about your life Do you want to be different? Try to let go of the truth The battles of your youth 'Cause this is just a game that just ended
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Donovan

Billie Donovan
❣ Messages : 75
❣ Date d'inscription : 22/02/2013
❣ Âge du perso : 24 ans
❣ Occupation : /
❣ Humeur : /
MessageSujet: Re: Parle moi et ne me ment pas (Billie Sam 18 Mai - 19:23

Parce que quand on est accro, même si ça fait mal... Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.

Parle moi et ne me ment pas
Tout ça aurait pu passer inaperçu, mais non il a fallut que Monsieur insiste, qu'il se plante là devant elle, et qu'il la force à lui révéler ce qui depuis quelques temps la chagrinait... Pour tout ça elle le haïssait autant qu'elle l'aimait. Son regard mauvais, planté dans le siens, attendait patiemment ce que Lando allait lui sortir. Et puis la sentence tomba... « Bon maintenant tu vas me dire ce qu'il s'est passé Billie pour que tu sois ainsi avec moi... J'ai l'impression que tu me fuis et je finis par me demander ce que j'ai bien pu faire ou te faire pour que tu réagisses ainsi.... ». Elle aurait voulu tout lui déballer, là maintenant, lui dire enfin pourquoi elle était ainsi avec lui. Mais une fois de plus Billie s'en sentait tout simplement incapable. Parce que c'était lui, Lando, le bourreau de son coeur. Parce qu'il allait lui enlever l'unique chose qui lui permettait de se lever le matin. Parce qu'elle n'avait tout simplement pas d'autre but dans sa vie. Et parce qu'en dehors de son passé inexistant, il avait réussi à faire d'elle ce qu'elle était maintenant... « Je ne partirai pas tant que tu ne m'as pas dit ce qu'il se passe après si tu veux que parte, je partirai et te laisserai en paix même si... ». Cette fois Billie sentait monter en elle cette once de colère. Celle qu'elle avait essayé de garder secrète depuis ce fameux jours où il lui avait annoncer cette attirance pour un certain Zach. C'était là que pour la première fois de sa vie, vie longue de quatre petites années, elle avait ressentie cette douleur, au creux de son ventre. Alors presque avec violence elle se dégagea de ses mains qui la retenaient sur place. Les sourcils froncés elle se mit presque à crier faisant écho dans la pièce quasiment vide à cause de l'emménagement récent.

"Tu veux vraiment savoir ce que j'ai ? T'es sur que tu vas pouvoir supporter ça ? Parce que je vais te dire, moi j'y arrive plus ! "

Très certainement que Lando n'y comprenait rien... Faut dire qu'avec toutes les émotions que Billie laissaient enfin échapper d'elle, la jeune femme ne savait plus trop où elle en était. Surtout face à lui.

"Mon problème Lando, c'est toi justement."

Et ainsi, face à temps de rancune, elle fut tout simplement incapable de le regarder en face. Pourquoi ? Si seulement elle même le savait... Pourtant Billie savait qu'il méritait mieux que juste trois mots alignés les uns à la suite des autres... Le problème était qu'elle ne savait pas comment lui avouer... C'était juste trop difficile pour elle de se dévoiler. Parce qu'elle n'en avait pas l'habitude, parce que d'ordinaire elle arrivait très bien à faire face en niant... Alors Billie fit quelques pas en direction de la baie vitrée. Les yeux rivés dans le vide, elle ferma un instant les yeux avant de se livrer, et ce pour la première fois.

" Ca fait un mal de chien de ressentir certaines choses pour une personne quand tu sais très bien que ce n'est pas réciproque..."

Lentement elle se retourna vers lui, captant à nouveau son regard.

"J'ai essayé Lando, je te jure que j'ai essayé de brider tout ça. Mais ce n'était tout simplement pas possible. T'étais toujours là, à me faire rire, à me serrer dans tes bras, à me dévoiler tes sentiments pour ce Zach. Alors j'ai fuie, j'ai fuie en espérant que tu arrives, toi aussi, à prendre tes distances avec moi. Mais bizarrement ca n'a pas marcher. La preuve t'es encore là, à essayer de me faire cracher ce putain de morceau ! Alors tu veux tout savoir ? Très bien ! Oui il se peut que je ressente des choses pour toi. Problème ? Je ne sais pas ce que c'est. Ou au mieux je ne veux pas le savoir. Parce que si rien n'est vrai, alors je souffrirai. Encore et encore..."

Les yeux rougis à cause des larmes qu'elle tentait de retenir, Billie haussait de secondes en secondes la voix. Peut être sans s'en rendre compte... Au final ca changeait quoi ? Elle savait très bien qu'il ne se passerait jamais rien entre eux deux. Inutile de garder ça pour elle plus longtemps...

"Voilà, tu as gagné tu es au courant. Tu te sens mieux hein ? J'espère bien, parce que moi non !"


made by pandora.



Si vous voulez vraiment
rêver, réveillez-vous...


"Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lando M. Marker

Lando M. Marker
❣ Messages : 404
❣ Date d'inscription : 26/04/2012
❣ Âge du perso : 30 ans
❣ Occupation : Propriétaire d'un immeuble pour en faire un restaurant et un hôtel
❣ Humeur : Sauvage
MessageSujet: Re: Parle moi et ne me ment pas (Billie Mer 22 Mai - 14:11

Parle moi et ne me ment pas
Lando en avait marre qu'elle le fuit, il ne comprenait pas ce qu'il avait pu faire pour en arriver là, il avait longtemps réfléchi à tout ça cherchant dans ses paroles ce qui aurait pu lui faire de la peine pour en arriver là mais il avait fini par laisser tomber et de venir à la source directement, c'était le mieux à faire que de se torturer à cause de tout ça. Une fois qu'il fut à l'intérieur il vint à finir par lui parler tout en lui disant qu'il ne partirait pas tant que la jeune femme ne lui aurait pas dit ce qu'il se passait. Il n'avait pas peur de savoir non même si cela pouvait lui faire du mal, il le savait mais c'était un risque à prendre tout simplement "Tu veux vraiment savoir ce que j'ai ? T'es sur que tu vas pouvoir supporter ça ? Parce que je vais te dire, moi j'y arrive plus ! " Lando regarda la jeune femme, il arrivait de moins en moins à la comprendre pour lui c'était un peu trop compliqué à son gout"Mon problème Lando, c'est toi justement." Lando qui venait de détourner le regard vint à le reposer rapidment sur la jeune femme, elle voulait dire quoi par là pourquoi était-il le problème, il se sentait bête pas seulement, à ce moment précis il était perdu, il ne savait pas comment réagir mais surtout il ne savait pas comment réagir face à elle.

" Ca fait un mal de chien de ressentir certaines choses pour une personne quand tu sais très bien que ce n'est pas réciproque..." …. "J'ai essayé Lando, je te jure que j'ai essayé de brider tout ça. Mais ce n'était tout simplement pas possible. T'étais toujours là, à me faire rire, à me serrer dans tes bras, à me dévoiler tes sentiments pour ce Zach. […] Encore et encore..." Lando n'en revenait pas de ce qu'elle venait dire, il s'en voulait de tout ça, il se demandait comment il avait pu lui faire ça surtout dans le sens qu'il voyait que cela lui faisait mal et il ne voulait en aucun cas lui faire du mal. Il tenait trop à elle pour que cela arrive malheureusement c'était là, c'était bien présent et il ne pouvait rien y faire."Voilà, tu as gagné tu es au courant. Tu te sens mieux hein ? J'espère bien, parce que moi non !" Lando pouvait lire en elle la tristesse et tout ce qu'elle ressentait et vint à finir par baisser la tête légèrement avant de soupirer et de venir poser ses mains sur les bras de la jeune femme avant de la prendre dans ses bras, il était dans un sens flatter qu'elle ressente ça pour lui mais il s'en voulait de ne pas avoir les mêmes sentiments qu'elle.

Lando laissa échapper un léger soupire, il avait maintenant peur de la perdre à cause de tout ça c'était peut-être pour cela qu'il n'avait pas encore prit la parole. Il posa ses mains sur ses joues et avant qu'il ne réalise ce qu'il était entrain de faire, il posa ses lèvres sur celles de la jeune femme peut-être pour la faire taire avant qu'elle ne dise plus encore, qu'elle ne dise cette phrase qui dans un sens lui faisait peur, cette phrase que beaucoup dise à tout va alors que lui ne l'avait jamais dit à une personne dont il était amoureux car au fond les sentiments qu'il avait pour Zach était tout nouveau pour lui mais il savait qu'il en était amoureux. Il s'écarta d'elle lentement avant de plonger son regard dans le sien « Écoute Billie, non je ne me sens pas mieux au contraire, je m'en veux... Je m'en veux de t'avoir fait de la peine... Je m'en veux que ça ne soit pas réciproque, tu sais que je tiens à toi, que je ne peux pas me passer de ta présence c'est ça qui m'a rendu malade, j'avais besoin de toi et j'ai besoin de toi dans ma vie... malheureusement je ne pourrais pas te donner le même amour et tu sais pourquoi... »

Lando n'arrivait pas à se détacher d'elle, il avait besoin de ça dans un sens... « Il y a des choses qu'on ne contrôle pas et tu en as la preuve aujourd'hui mais maintenant ce que je peux te dire c'est que je n'ai pas envie de te perdre mais si pour toi c'est trop compliqué, dis-le moi et je m'en irais, je ne veux pas te voir souffrir à cause de moi... Je ne veux que ton bonheur même si cela entraîne le fait qu'il faut que je sois loin de toi... Je suis désolé Billie vraiment... Je... Je vais te laisser... » Lando la lâcha et lui tourna le dos... il baissa la tête soupirant avant de se diriger vers la porte et posa ses deux mains contre celle-ci, il n'avait pas envie de partir mais si elle lui disait de le faire, il accepterait de le faire sans rien dire même si cela devait lui faire énormément de mal... mais au fond il la comprenait elle était amoureuse de lui et lui ne la voyait que comme une amie et lui était raide dingue de Zach et lui ne le voyait que comme un passe-temps qui prenait fin... du moins c'était ce qu'il pensait surtout que Zach était dans le coma.
made by pandora.



A New Life ✝️ Lie awake in bed at night, And think about your life Do you want to be different? Try to let go of the truth The battles of your youth 'Cause this is just a game that just ended
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Donovan

Billie Donovan
❣ Messages : 75
❣ Date d'inscription : 22/02/2013
❣ Âge du perso : 24 ans
❣ Occupation : /
❣ Humeur : /
MessageSujet: Re: Parle moi et ne me ment pas (Billie Mer 26 Juin - 18:02

Parce que quand on est accro, même si ça fait mal... Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.

Parle moi et ne me ment pas
Perdre la mémoire, se créer une nouvelle vie, avancer et ne plus regarder en arrière. Dit comme ça, ça paraissait simple, mais une fois la machine lancée c'était autre chose. Bien sur Billie avait envie de retrouver sa famille, envie de savoir d'où elle venait, avoir un point d'attache auquel se rattraper. Mais elle n'allait pas passer sa vie à attendre, non... Il y a encore quelques temps elle réapprenait les sensations, les sentiments... Tout ça c'était nouveau pour elle. Ca ressemblait à un nouveau souffle. C'était frais, étrange, prenant. Et puis le sentiment d'aimer, de s'attacher à des personnes, à fait irruption... Et celui là fut comme une claque. Parce qu'on à beau se persuader d'être solitaire, se persuader que personne n'est assez important pour nous afin de réussir à vivre, on a beau croire qu'on peut vivre tout seul, mais tout ça c'est des foutaises... Lando en était la preuve même. Plus que tout Billie tenait à lui, il était son bol d'air frais, sa chaleur au creux de la poitrine, celui avec lequel elle s'endort, pour se réveiller avec au petit matin. Une absence de sa part et elle se sentait perdue, abandonnée. Et pourtant elle l'avait fui, fui jusqu'à disparaitre complètement de la circulation. Parce que c'était sans doute la meilleure chose à faire, parce que peut être qu'ainsi elle pourrait l'oublier. En réalité c'était pire... Il ne la faisait plus rire, il ne l'écoutait plus, il ne lui restait plus que son fantôme. Et cette douleur là, était la pire de toute.

Billie ne s'arrêtait plus de parler, il fallait que ça sorte, il fallait qu'elle lui dise combien elle tenait à lui, combien cela lui faisait mal de le voir sans jamais pouvoir le toucher... Oui il le fallait. Même si ce n'était pas réciproque, même s'il ne l'aimerait jamais de la façon dont elle pouvait l'aimer. Tant pis. Et puis soudain, sans vraiment comprendre pourquoi ni comment, elle sentie ses lèvres posées sur les siennes. Ce souffle chaud sur son visage, elle en avait rêvé des millions de fois. Ces mains si douces qui parcouraient ses joues, elle se l'était imaginée encore et encore... Plutôt que de ce laisser aller, elle resta figée, ressemblant à une statue elle restait la debout les mains le long de son corps, les yeux grands ouverts. Billie se devait de répliquer, dire quelque chose, faire quelque chose... Mais rien, nada, le néant le plus totale l'avait envahie. Et puis Lando prit la parole. Longtemps. « Écoute Billie, non je ne me sens pas mieux au contraire, je m'en veux... Je m'en veux de t'avoir fait de la peine... Je m'en veux que ça ne soit pas réciproque, tu sais que je tiens à toi, que je ne peux pas me passer de ta présence c'est ça qui m'a rendu malade, j'avais besoin de toi et j'ai besoin de toi dans ma vie... malheureusement je ne pourrais pas te donner le même amour et tu sais pourquoi... ». Zach... Bien entendu il était toujours là celui là. Bordel mais il avait de quoi de plus qu'elle ? « Il y a des choses qu'on ne contrôle pas et tu en as la preuve aujourd'hui mais maintenant ce que je peux te dire c'est que je n'ai pas envie de te perdre mais si pour toi c'est trop compliqué, dis-le moi et je m'en irais, je ne veux pas te voir souffrir à cause de moi... Je ne veux que ton bonheur même si cela entraîne le fait qu'il faut que je sois loin de toi... Je suis désolé Billie vraiment... Je... Je vais te laisser... » Et pouf il s'en alla ! Disparu le bel ange. Billie quant à elle était restée figé la sur place, n'en revenant toujours pas de ce qu'il venait de faire et de ce qu'il avait pu lui dire. Et il était parti, comme ça ! La laissant en plan au milieu de la pièce. Et il croyait s'en sortir comme ça en plus ? Il manquait vraiment pas d'air celui là. Ni une ni deux, le rouge aux joues, Billie s'avança vers la porte d'entrée et se mit presque à crier.

"Lando Martial Marker ! Est ce que je t'ai autorisé à poser tes lèvre sur les miennes ? Non ! Est ce que je t'ai autorisé à te livrer ? Non plus ! Tu mériterais que je te botte les fesses pour ce que tu viens oser faire!"

Billie se trouvais désormais à quelques centimètres de lui. Et en ce moment même la seule chose qui lui passait par la tête était de lui mettre sa main dans la figure. Mais elle n'en ferait rien. Non parce que cela ne changerait rien, parce qu'il lui manquerait bien plus qu'elle ne l'aimerait sans doute un jour. Pour ces raisons et sans doute d'autres, son visage se radoucit à nouveau. Un sourire avait presque remplacer sa moue boudeuse.

"Et le pire dans tout ça c'est que tu vas aller rejoindre Zach dans cet accoutrement qui en ferait fuir plus d'un ! Je te jure. Aller viens, il doit me rester quelques affaires de mon ancien colloc disparu. Je vais aussi te briffer sur certaines choses, parce qu'embrasser les gens comme ça, ça ne se fait pas."

Non elle ne s'était pas remise de l'immense claque qu'elle venait de se prendre, non elle n'allait pas mieux loin de là, et non elle n'était pas joyeuse. Le seul truc véritable que Billie savait, c'était qu'elle ne pouvait se permettre de perdre son meilleur ami, par pour une histoire de coeur à la con. Alors parce qu'elle était sa meilleur amie et parce qu'elle l'aimait, elle l'aiderai. C'était aussi simple que cela.



made by pandora.



Si vous voulez vraiment
rêver, réveillez-vous...


"Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lando M. Marker

Lando M. Marker
❣ Messages : 404
❣ Date d'inscription : 26/04/2012
❣ Âge du perso : 30 ans
❣ Occupation : Propriétaire d'un immeuble pour en faire un restaurant et un hôtel
❣ Humeur : Sauvage
MessageSujet: Re: Parle moi et ne me ment pas (Billie Ven 5 Juil - 11:37

Parle moi et ne me ment pas
Quand Lando était venu rendre visite à Billie c'était surtout savoir ce qu'il se passait ou ce qu'il s'était passé pour qu'elle juge qu'il était bon de mettre de la distance entre eux. Lando ne voulait pas de ça et c'était la raison qui l'avait poussé à venir le voir. Il ne s'attendait vraiment pas à entendre ça de la bouche de sa meilleure amie, il ne voulait pas en entendre plus encore alors il avait fini par l'embrasser comme pour la faire taire, il appréhendait le fait qu'elle puisse lui dire ''je t'aime'' pas parce qu'il ne l'aimait pas au contraire, il aimait Billie mais pas comme il aimait Zach et il s'en voulait que cela ne soit pas réciproque. Il avait fini par s'excuser avant de se rendre vers la porte, il ne voulait pas qu'elle se sente mal à cause de lui mais à son tour il était mal parce qu'il savait qu'il lui faisait du mal et ça c'était la dernière chose qu'il voulait. Il était devant la porte d'entrée la tête légèrement baissée, il ne savait plus trop ce qu'il était bien de faire ou non, il soupira légèrement avant de relever le regard vers Billie qui venait de le rejoindre "Lando Martial Marker ! Est ce que je t'ai autorisé à poser tes lèvre sur les miennes ? Non ! Est ce que je t'ai autorisé à te livrer ? Non plus ! Tu mériterais que je te botte les fesses pour ce que tu viens oser faire!" Lando laissa son regard sur la jeune femme avant de soupirer, elle avait raison, il n'aurait pas du faire ça, il aurait du bien se tenir et ce n'était pas le cas « Je suis désolé Billie …. Vraiment.... » Il soupira légèrement avant de plonger son regard dans le sien.

Il vit à ce moment le sourire sur le visage de son amie, ce qui l'intrigua, il ne comprenait pas ce changement de visage "Et le pire dans tout ça c'est que tu vas aller rejoindre Zach dans cet accoutrement qui en ferait fuir plus d'un ! Je te jure. Aller viens, il doit me rester quelques affaires de mon ancien colloc disparu. Je vais aussi te briffer sur certaines choses, parce qu'embrasser les gens comme ça, ça ne se fait pas." Lando entrouvrit la bouche à ses paroles avant de tourner la tête lentement vers le côté, il ne comprenait pas se revirement de situation. Il soupira avant de se retourner complètement étant de dos à la jeune femme, il fit quelques pas pensif. Il s'en fichait d'être bien habillé ou non surtout que Zach ne pouvait pas le voir, il pouvait même se pointer nu à l’hôpital que cela ne changerai rien. Il se retourna vers Billie et baissa le regard « Billie arrête, je n'ai pas besoin de m'habiller autrement pour le voir... De toute façon il ne peut pas me voir... Il... Il est dans le coma Billie.... Je ne sais même pas si ses sentiments sont les même que moi et franchement j'en doute... Pour le reste je suis désolé Billie, je sais que je n'aurai pas du mais j'ai eu peur... »

Pour la première fois , il avait peur de quelque chose, enfin pas que d'une chose, il avait eu peur qu'elle lui dise ses mots comme il avait peur de ce qu'il ressentait pour Zach, il avait peur de tout perdre, peur de se dire que c'était l'unique fois qu'il pouvait aimer car il savait aussi qu'il ne se laisserait plus avoir dans des sentiments impossibles à gérer. Il baissa la tête avant de s’asseoir au sol posant ses mains autour de sa tête, il était légèrement perdu mais il savait aussi qu'il serait bien plus fort après. « Il a eu un accident lors du tremblement de terre, son bureau a été détruit et il s'est retrouvé en-dessous, il est dans le coma depuis et.... Il a été grièvement blessé, ils ont du l'amputer d'un bras » Lando n'osait regarder Billie, il ne voulait pas qu'elle est pitié de lui comme il ne voulait pas lui faire de mal. « Et puis je suis sur qu'il ne ressent rien pour moi.... Alors ça servirait à quoi d'être bien pour lui... » Lando soupira et passa une main sur son visage...

made by pandora.



A New Life ✝️ Lie awake in bed at night, And think about your life Do you want to be different? Try to let go of the truth The battles of your youth 'Cause this is just a game that just ended
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Parle moi et ne me ment pas (Billie

Revenir en haut Aller en bas

Parle moi et ne me ment pas (Billie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Demande d'agrément
» Il fallait bien qu'on en parle [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco ; Don't Dream It, Be It ::  :: RP Terminés :: RP Abandonné-