AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

|

Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
James F. Hamilton
Microbe Officiel du Fofo ! Craignez moi !!!!
James F. Hamilton
❣ Messages : 84
❣ Date d'inscription : 25/03/2012
❣ Âge du perso : 48 ans
❣ Occupation : Marin pêcheur
❣ Humeur : Triste
MessageSujet: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Jeu 4 Avr - 17:12

Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses...
Un jour vous êtes heureux et en un instant vous avez l'impression que le monde s'écroule sous vos pieds simplement parce que l'une des personnes que vous aimiez était partie comme ça sans rien laissant juste un mot demandant de lui pardonner mais comment pardonner alors que vous aviez tout donné. James n'avait rien prévu de tout ça, il n'avait vu aucuns signes comme la première fois, il avait pensé qu'elle était la bonne, qu'elle était celle qui lui fallait malgré leur différence d'age, il y avait cru à fond et avait tout donné mais en rentrant la veille assez tard ayant travailler sur son bateau, il s'attendait à voir la femme qu'il aimait, il ne voulait que passer une bonne soirée avec elle et la petite mais il s'était retrouvé seul, seul face à cette enveloppe. Avant de la lire, il avait fait le tour de la maison, la trouvant vide, il n'y avait plus rien des affaires de Lara et de la petite, il avait un mauvais pressentiment. C'est en lisant la lettre qu'il compris ce qu'il se passait même s'il se doutait de tout ça. Une nouvelle fois il se sentait trahis, une nouvelle fois il ne comprenait pas, qu'avait-il fait de mal pour que ça lui arrive une nouvelle fois... Soit disant c'était à cause du travail, il n'y croyait pas une seconde, sinon elle aurait attendu pour lui dire, elle lui aurait dit qu'elle l'aimait mais qu'elle ne pouvait refuser cette place, il aurait compris mais non rien de tout ça, elle avait juste écrit qu'elle le quittait et lui demandait pardon. Au moins cette fois-ci, il y avait une lettre, une lettre que James déchira rapidement et jeta dans la pièce, il aurait pu tout jeter ce qu'il y avait mais non. Lui qui ne buvait que très peu fini par aller chercher une bouteille et commença à boire.

Il passa une bonne partie de la soirée à boire un peu trop pour lui mais ce n'est pas pour ça qu'il était complètement ivre, il resta assis toute la nuit dans le noir pensif, il cherchait à comprendre ce qu'il avait pu se passer pour qu'elle parte. Il ne savait plus quoi penser, de la tristesse, il passait par la colère pour revenir au même point de tristesse qui l'habitait. La nuit fut des plus courtes, il avait du s’assoupir que deux heures et encore mais il ne pouvait se permettre de dormir plus, le midi il était attendu pour un repas de famille, un repas où Kieran devait leur apprendre quelque chose d'important. Il regarda l'heure avant de se faire un café puis de monter prendre une douche rapide, il avait vraiment une tête à faire peur et il espérait qu'il soit un peu plus potable pour voir ses enfants même s'il devait annoncer qu'il n'y aurait pas de mariage, qu'il en aurait jamais. Une fois douché, il passa un pantalon noir et une chemise de la même couleur, il redescendit dans la cuisine pour boire un café et quitta la maison. Il avait besoin de marcher un peu, de prendre l'air avant d'aller chez ses enfants.

Il se rendit sur le port, c'était peut-être l'un des seuls endroits où il se sentait bien en dehors d'être avec sa famille, il pouvait se ressourcer, penser à autre chose mais comment penser à autre chose alors qu'il a le cœur brisé une nouvelle fois, il y avait tellement cru une nouvelle fois qu'au final il se retrouvait au même point qu'avant. Il resta bien deux heures à marcher sur le port, s'installant parfois sur un banc pensif avant de reprendre la route vers le domicile de Kieran ou plutôt chez son amie. En très peu de temps il s'y trouvait, il avançait lentement passant une main sur son visage essayant de retirer cette tristesse même si ce n'était pas entièrement le cas car au fond il était content de passer un moment avec ses enfants – qui ne le serai pas au fond – Il frappa à la porte et attendit qu'on vienne lui ouvrir. Il baissa la tête puis soupira avant de porter son regard sur cette porte close attendant qu'elle finisse par s'ouvrir. Quelques secondes plus tard, la porte vint à s'ouvrir laissant apparaître Kieran, James essaya de lui sourire « Salut Fils ! ». James entra dans la maison évitant le regard de son fils un moment, il n'avait pas envie qu'il le voit comme ça alors il soupira légèrement avant d'essayer de reprendre le contrôle de ses émotions.
made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran J. Hamilton
cute kiki is a big kiki
Kieran J. Hamilton
❣ Messages : 1271
❣ Date d'inscription : 05/03/2011
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : La mer...
❣ Humeur : Changeante, comme moi...
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Lun 8 Avr - 12:46

Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses...
Ft. Hamilton Family

C’était un jour important pour Kieran. Il allait annoncer à sa famille qu’il allait monter en grade et devenir le nouveau chef du poste des gardes côtes. C’était une belle progression pour lui, même si les circonstances étaient tristes. Dans cette histoire il avait quand même perdu Jake et ça gâcher un peu le gout de son plaisir. Il aurait préféré rester à son poste et que Jake reste en vie, mais voilà les choses en avaient décidé autrement et c’était lui qui avait été choisit pour prendre la suite. Il était plus qu’honorer. Il savait que ce poste signifié plus de responsabilité, plus de prises de tête, mais c’était une bonne chose. Ca voulait aussi dire meilleure salaire, place de parking. Un sourire idiot apparut sur ses lèvres. Une chose le chagriné quand même, il espérait ne pas avoir à faire une croix trop importante sur les sorties en mer. Hors de question qu’il tire un trait sur ça. Non non non ! Bref, c’était pour ça qu’aujourd’hui il avait invité tout le monde à manger. Jailyn aurait du être là, mais un accident très important avait eu lieu sur la ville et l’hôpital avait eu besoin de tous les chirurgiens disponibles. Ca le faisait chier ! Il aurait aimé qu’elle soit là, qu’elle rencontre enfin sa famille au grand complet… une prochaine fois. En tout cas Gabriel lui était bien présent, même s’il dormait… comme souvent. Les bébés passaient leurs temps à dormir c’était impressionnant. Il l’avait couché vingt minutes plutôt et il s’était endormis presque aussitôt touché le matelas. Il avait annoncé la nouvelle deux jours plutôt à Jailyn… Il lui avait annoncé aussitôt rentré à la maison après son entretient avec le chef des chefs. Il n’avait pas put garder ça pour lui plus longtemps. Il avait besoin de le dire et qui était mieux placée qu’elle. Peut-être rentrerait-elle assez tôt pour les voir.

Kieran avait prévue un repas des plus simples, un roti avec une sauce et haricot vers et des pommes de terre. Il n’était pas un grand cuisiné loin de là, alors les choses les plus simples étaient les bienvenus. Surtout avec sa jambe qui le faisait encore souffrir. La table était mise, l’apéritif attendait dans le salon. Tout était prêt. Kieran n’attendait que sa famille.

Ce retrouvait tous ensemble ferait du bien, les choses n’avaient pas été facile pour eux tous dernièrement. L’accident de Nate, le seïsme, le retour de leur génitrice… pas mal de bouleversement. Sur cette pensée, Kieran entendit taper à la porte et il se dépêcha d’aller ouvrir. D’un mouvement il ouvrit la porte pour trouver son paternel de l’autre côté. Un grand sourire s’afficha sur ses lèvres en le voyant. « Salut Fils ! ». Fronçant les sourcils, Kieran perdit peu à peu son sourire. Le manque d’entrain de son père l’interpella tout autant que son visage fatigué.

« Salut Pa’. Ca va ? »

Question inutile, il y avait peu de chance que son père lui dise non, il le connaissait, mais il était évident qu’il y avait quelque chose qui clochait. Surtout qu’il était seul. Kieran regarda une dernière fois dehors avant de refermer la porte.

« Ou son Lara et la petite ? »

Code by AMIANTE




❝ Cute Kiki is a daddy❞



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James F. Hamilton
Microbe Officiel du Fofo ! Craignez moi !!!!
James F. Hamilton
❣ Messages : 84
❣ Date d'inscription : 25/03/2012
❣ Âge du perso : 48 ans
❣ Occupation : Marin pêcheur
❣ Humeur : Triste
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Ven 19 Avr - 19:37

Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses...
James espérait que ce petit moment en famille lui fasse oublier qu'une nouvelle fois il venait de perdre la femme qu'il aimait pourtant ce n'était pas faute d'avoir été mis en garde par ses amis mais il y avait cru et la demande en mariage avait été l'un des plus preuves qu'il ne s'était pas trompé du moins à ce moment précis parce qu'aujourd'hui, il avait compris qu'il c'était réellement trompé. L'avait-elle aimé, il n'en doutait pas mais peut-être pas comme lui l'aimait, une chose qui lui faisait peut-être encore plus mal était par rapport à la petite, il s'était attaché à elle, il avait accepté d'être son père et ce déchirement accompagné de la rupture lui était fatal. James était complètement perdu et ce moment en famille allait certainement lui faire du bien maintenant il savait aussi qu'il ne pourrait cacher bien longtemps son état de faiblesse. Il détestait se montrer ainsi devant ses enfants c'était une preuve de faiblesse et ça il ne pouvait pas le faire voir. Quand il frappa à la porte il essaya de garder bonne figure mais il savait aussi que son fils n'était pas bête et qu'il allait très vite comprendre qu'il n'était pas au top de sa forme. Quand la porte s'ouvrit il regarda un moment son fils avant de le saluer puis il entra évitant le regard de son fils pendant quelques secondes puis il le regarda « « Salut Pa’. Ca va ? » James planta son regard dans celui de son fils l'espace d'un instant avant de regarder autour de lui pour voir si ses autres enfants étaient présents « ça va et toi ? » James posa son regard sur son fils avant de baisser le regard« Ou son Lara et la petite ? »

James tourna la tête et fit quelques pas dans la maison puis il se retourna vers son fils venant poser son regard dans le sien, il essayait de se contrôler, il n'avait pas envie de craquer devant son fils pas maintenant, il soupira légèrement « Elles sont parties.... » James resta un moment silencieux avant de se retourner une nouvelle fois cachant sa tristesse, il ne pouvait nier qu'il l'était mais il n'avait pas envie de rester comme ça pas aujourd'hui, il savait que son fils avait quelque chose d'important à annoncer et il savait que ça allait être une bonne chose. « Elle m'a quitté, ne me demande pas ce qu'il s'est passé je ne sais pas moi-même, quand je suis rentrée hier soir à la maison après avoir été sur le bateau pour avancer les travaux, il n'y avait plus rien dans la maison du moins elle avait pris ses affaires et celle de la petite, elle a juste laissé un mot disant qu'elle me quittait et qu'il fallait que je lui pardonne.... » James laissa sa tête baissé, une nouvelle fois il se sentait trahis, il était brisé de l'intérieur mais il devait se battre pour ses enfants, aujourd'hui il ne lui restait qu'eux même si son ex-femme venait de refaire surface dans sa vie.

Sans qu'il puisse se contrôler une larme coula sur sa joue, rapidement il soupira reprenant lentement le dessus venant passer une main sur son visage effaçant d'un geste toutes traces de larmes puis il s'installa sur le rebord du canapé posant sa tête dans ses mains respirant lentement pendant quelques secondes puis il releva le regard pour venir le poser sur son fils et vint à lui sourire aussi bien qu'il pouvait « Faut que je fasse le nécessaire pour l'annulation du mariage, enfin les préparatifs qu'on avait déjà fait et pour d'autre chose que j'avais prévu surtout par rapport à la petit... Plus rien n'a lieu d'être maintenant... En fait je me suis une nouvelle fois trompé, ça doit être marqué sur mon front.... Enfin on est pas là pour ça.. Je me morfondrai quand je serais seul chez moi, c'est pour toi qu'on est là alors on va profiter de ce moment tranquillement et attendre que tu nous annonces ce que tu as à nous dire... » James ne bougeait plus espérant qu'il n'avait pas mis à néant tout ce qu'il avait prévu.
made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Hamilton
Give me Chocolate .
Nathaniel A. Hamilton
❣ Messages : 427
❣ Date de naissance : 29/08/1988
❣ Date d'inscription : 09/10/2011
❣ Age : 30
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : Pompier
❣ Humeur : Variable...
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Dim 21 Avr - 12:52

Quand la tristesse est là...
Famille Hamilton


Rhaaaa quelle joie de se réveiller chez soi dans son lit ! Cela faisait deux jours que Nathaniel avait quitté le centre de rééducation pour rentrer chez lui et depuis, il ne gouttait plus son bonheur. Certes il devait toujours aller voir son kiné une fois par jour mais au moins il pouvait vivre sa vie et ça, ça valait tout l'or du monde. D'ailleurs, il ne cessait de multiplier les petites attentions pour sa femme. Il avait été lui acheter des fleurs, du chocolat... Il lui avait également proposé de passer une après-midi avec elle pour faire du shopping, activité qu'il détestait par dessus tout. Cependant, il s'était dit que ça lui ferait surement plaisir, surtout avec son ventre qui ne cessait de grossir et donc, de prendre de la place dans ses vêtements. Après tout, il lui devait bien ça non ?! Quand on se rappelait l'attitude qu'il avait eu avec elle après son accident...

Mais bon passons. Ce jour là, il se réveilla près de la femme qu'il aimait et en voyant qu'elle dormait encore, il se hâta de se lever pour aller préparer le petit-déjeuner. A cause de ses béquilles il n'allait pas pouvoir lui porter au lit, mais il pouvait toujours faire ça bien dans la cuisine. Il s'appliqua donc du mieux qu'il le pouvait jusqu'à ce que Catalyne fasse irruption dans la pièce. Aussitôt son air concentré fit place à un sourire ravi. « Surprise ! J'espère que tu as faim... » Tout en parlant, il avança jusqu'à sa femme et déposa un rapide baiser sur ses lèvres en guise de bonjour. Ils avaient la matinée devant eux avant de se rendre à un repas de famille et le jeune homme comptait bien en profiter pour passer un bon moment. Durant les heures qui suivirent, ils profitérent donc l'un de l'autre, ravis de pouvoir se retrouver.

Lorsque l'heure de partir chez Kieran arriva, Nathaniel donna ses clés de voiture à Catalyne, puis la suivit jusqu'en bas de leur appartement. Une fois qu'il fut installé dans le véhicule côté passager, il commença à discuter joyeusement de tout ce qu'il voyait avec sa femme. Le fait de voir les rues et les paysages défiler lui avait tellement manqué... On aurait dit un gamin qui découvrait un nouvel endroit du monde. Et cela ne s'arrangea pas lorsqu'ils arrivèrent à destination. Il avait tellement hâte de se retrouver entouré de toute sa famille. Ce repas allait leur faire le plus grand bien. Accompagné de Catalyne et de ses béquilles, il avança donc jusqu'à la porte de Kieran, puis frappa quelques coups. Il ne se doutait pas une seule seconde que l'ambiance n'était pas vraiment à la fête à l'intérieur...


FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Catalyne & Nathaniel

Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est monter si haut...
Et toucher les ailes des oiseaux.
Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est voler le temps.
Aimer, c'est rester vivant...
Et brûler au coeur d'un volcan.
Aimer, c'est c'qu'y a d'plus grand.

©PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalyne A. Hamilton
    « I Do Belive In Fairies, I Do I Do!! »

Catalyne A. Hamilton
❣ Messages : 361
❣ Date d'inscription : 11/10/2011
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : Danseuse et Prof de Danse pour les enfants
❣ Humeur : Joueuse
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Mar 23 Avr - 9:07





« Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... »

« Petit moment en famille »


Depuis deux jours Catalyne était complètement heureuse, son mari était rentré à la maison et enfin il pouvait profiter pour se retrouver en dehors de l'hôpital sans se soucier de qui pouvait entrer dans la chambre ou autre. Il fallait aussi avouer que son mari était plus qu'attentionné avec elle, heureusement qu'elle n'avait pas vraiment de grosse envie à part du chocolat, c'était l'un de ses pêchés mignons mais elle faisait aussi très attention à ne pas prendre trop de poids, juste ce qu'il fallait pour le bébé et c'était tout. Son ventre était déjà bien arrondit et elle savait qu'il ne restait que deux mois ½ à attendre avant l'arrivée de leur petite princesse – enfin comme elle disait – car elle avait vraiment hâte qu'elle soit là avec eux renforçant encore plus l'amour qu'il y avait entre Nathaniel et Catalyne. En ce réveillant, elle avait trouvé le lit vide et s'était demandé où pouvait bien se trouver son mari mais l'odeur venant de la cuisine lui fit tiré un large sourire, elle regarda l'heure espérant ne pas être en retard car il fallait dire qu'ils étaient invités chez Kieran pour un repas de famille car celui-ci avait quelque chose à leur annoncer.

Catalyne se leva et alla dans la cuisine retrouvant son mari avec un grand sourire« Surprise ! J'espère que tu as faim... » Catalyne répondit au baiser de son mari avant de s'installer à la table « Oh oui, j'ai très faim et puis faut dire que la princesse doit aussi le sentir, elle n'arrête pas de bouger » Catalyne vint à sourire à son mari avant de prendre le petit déjeuné en sa compagnie. Les heures qui suivirent furent parfaite en tout haut point profitant tous les deux de ce moment tout en se préparant pour le repas. Catalyne avait opté pour une petite robe en laine blanche avec un leggins et une paire de bottes tout simple, elle n'avait pas changé sa façon de s'habiller, simple, élégante et féminine, elle avait juste adapté à sa grossesse tout simplement et Nat était toujours de bons conseils pour ça.

Quand il fut l'heure de partir, elle prit les clés que Nat lui tendait et tout les deux partirent chez le frère de ce dernier. Catalyne était heureuse de se retrouver avec lui et souriait à chaque fois qu'il prenait la parole, elle se sentait parfaitement bien tout ce qu'il s'était passé les mois passés était bel et bien derrière eux. Une fois sur place, Catalyne accompagna son mari vers la porte et resta un peu en retrait afin que les deux frères puissent se saluer tranquillement.


(c) Spinelsuns


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran J. Hamilton
cute kiki is a big kiki
Kieran J. Hamilton
❣ Messages : 1271
❣ Date d'inscription : 05/03/2011
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : La mer...
❣ Humeur : Changeante, comme moi...
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Mer 15 Mai - 16:15

Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses...
Ft. Hamilton Family

Ola, il y avait un problème, rien qu'à voir le visage de son père, Kieran pouvait dire qu'il y avait un problème et sa réponse monocorde du ça va et toi, ne lui donnait plus aucun doute. Kieran se contenta d'acquiescer avant de regarder derrière son père... personne. Pourtant, il devait venir avec Lara et la fille de cette dernière. Alors, il posa la question banale à savoir où étaient-elles? L'ainé des Hamilton se poussa de l'entrée pour laisser son père pénétré dans la maison. Il l'observa de plus en plus inquiet, attendant une réponse et surtout de comprendre ce qui pouvait bien se passer. « Elles sont parties.... » Fronçant les sourcils, Kieran ne comprit pas tout de suite ce que cela voulait dire... elles sont parties. Ok, mais où ? Le silence se prolongea, Kieran avait peur de comprendre ce que cela signifiait vraiment, mais ses craintes furent vérifiées par les paroles de son paternel. Fermant les yeux, Kieran ressentit une vague de colère monter en lui, colère toute dirigeait vers cette Lara... Comment avait-elle pu lui faire ça ? Cette colère s'estompa doucement pour laisser place à de la tristesse pour son père. Il ne savait quoi dire... Il n'avait aucune chance de trouver les bons mots, son père venait de revivre une deuxième fois l'horreur de se faire quitter du jour au lendemain sans explication. Kieran hésita un instant, mais finalement, il s'avança vers son père après avoir posé ses béquilles contre le mur, il sautilla vers lui et passa ses bras autour de lui.

" Je suis tellement désolé, papa."

Malgré lui, ses yeux se mirent à briller, de douleur pour son père et de colère contre cette femme. Il serra son étreinte, essaya de communiquer autant de réconfort que possible. Kieran s'écarta de son père et le laissa aller s'assoir sur le rebord du canapé, lui resta debout. Il ne semblait pas avoir fini, alors il se contenta d'attendre.

" Arrête, tu n'y es pour rien." Il refusait de voir son père s'autoflageller alors qu'il n'y était strictement pour rien. " Si tu as besoin d'aide pour la paperasse, je suis là. Tu n'hésites pas, j'ai que ça à faire pour l'instant. Et il est hors de question que tu rentres chez toi pour te morfondre comme tu dis... si tu ne vas pas bien papa, ce n’est pas la peine de t'isoler, tu peux resté ici pendant quelque temps si tu veux. Tu pourras faire la connaissance de Jailyn et de Gabriel au moins."

Peut-être que rencontré Gabriel lui donnerait un peu le sourire au moins, même si ce doutait que pendant un certain temps la vie allait être difficile pour son père. Il n'espérait jamais avoir à vivre ça un jour, pas maintenant qu'il avait Jailyn et Gaby.

Des coups furent donnés à la porte, surement Naty ou Hannah. Un des deux, en tout cas. Un sourire réconfortant vers son père et il se leva pour aller ouvrir.

" Salut petit frère ! Catalyne. Comment ça va ? "

Malgré la mauvaise nouvelle qu'il venait d'avoir, Kieran essaya de paraitre le plus jovial possible. Il était certain que Naty ou Hannah ne tarderaient pas à faire comme lui et à demander pourquoi leur père était seul, mais il préférait pour l'instant donner le change.

" Entré, Papa est déjà à l'intérieur."

Code by AMIANTE




❝ Cute Kiki is a daddy❞



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James F. Hamilton
Microbe Officiel du Fofo ! Craignez moi !!!!
James F. Hamilton
❣ Messages : 84
❣ Date d'inscription : 25/03/2012
❣ Âge du perso : 48 ans
❣ Occupation : Marin pêcheur
❣ Humeur : Triste
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Lun 20 Mai - 14:58

Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses...
James se demandait encore ce qu'il avait bien pu faire pour en arriver là, il ne comprenait pas tout, il était fou amoureux de la jeune femme et voilà qu'une fois de plus il se sentait trahis. Enfin il raconta rapidement à Kieran ce qu'il s'était passé alors qu'il lui avait demandé où était Lara et la petite, essayant de ne pas craquer mais cela était certainement plus dur à dire qu'à faire. James ne bougea pas sur le coup quand son fils le prit dans ses bras mais très vite il passa une main dans le dos de son fils avant de se redresser légèrement, peut-être parce qu'au fond il était assez pudique quand il s'agissait de tristesse, il n'avait jamais fait voir à ses enfants qu'il était triste surtout enfant." Je suis tellement désolé, papa." James soupira légèrement avant de sentir les bras de son fils le serrai un peu plus avant qu'il ne s'installe sur le canapé reprenant une nouvelle fois la parole, pour lui il était responsable de tout ce qu'il s'était passé, ça ne pouvait pas être autrement sinon elle ne l'aurait pas quitté comme ça..

" Arrête, tu n'y es pour rien." …... " Si tu as besoin d'aide pour la paperasse, je suis là. Tu n'hésites pas, j'ai que ça à faire pour l'instant. Et il est hors de question que tu rentres chez toi pour te morfondre comme tu dis... si tu ne vas pas bien papa, ce n’est pas la peine de t'isoler, tu peux resté ici pendant quelque temps si tu veux. Tu pourras faire la connaissance de Jailyn et de Gabriel au moins." James regarda son fils, il ne pouvait qu'être fier de lui et de ce qu'il était devenu tout comme ses autres enfants bien qu'en ce moment, il ne voyait pas souvent Hannah. « Merci Fils mais je ne vais pas vous embêter toi et Jailyn et puis de toute façon faut bien que je m'y fasse c'est comme ça... Pour le reste je te tiendrais au courant merci pour tout » James n'avait pas envie de les déranger, ils étaient en couple et avaient un enfant à s'occuper maintenant donc il n'y avait pas de place pour un vieux râleur comme lui.

Soudain il entendit des coups contre la porte et regarda son fils lui faisant un léger sourire tout en se levant et embrassant son fils sur le front comme pour lui dire que tout allait bien aller... Il suivit du regard Kieran alors qu'il ouvrait la porte à son frère et sa femme." Salut petit frère ! Catalyne. Comment ça va ? " […] " Entré, Papa est déjà à l'intérieur." James se leva et alla à la rencontre de son autre fils et de sa femme « Bonjour vous deux.. » James embrassa sur le front Nathaniel puis Catalyne tout en leur souriant aussi bien que possible dans un sens se retrouver avec ses enfants lui faisait un bien fou et il allait au moins pouvoir profiter un peu de ce moment avant de retrouver sa solitude.
made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Hamilton
Give me Chocolate .
Nathaniel A. Hamilton
❣ Messages : 427
❣ Date de naissance : 29/08/1988
❣ Date d'inscription : 09/10/2011
❣ Age : 30
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : Pompier
❣ Humeur : Variable...
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Mar 18 Juin - 12:53

 Quand la tristesse est là... 
Famille Hamilton


Une fois qu'il eu frappé à la porte d'entrée de Kieran, Nathaniel se mit à jeter des coups d'oeil à droite à gauche. Il y avait tellement longtemps qu'il n'était pas venu ici... Et pourtant, c'était dans cet appartement qu'il avait vécu lors de son arrivée à San Francisco. C'était ici qu'il avait passé pas mal de moments difficiles mais aussi de très bon moment en compagnie de son frère. Cependant il n'avait jamais eu l'occasion de revenir depuis son accident et il était persuadé que ce repas de famille lui ferait le plus grand bien. Depuis son plus jeune âge c'était auprès de sa famille qu'il recevait tout le réconfort dont il avait besoin et il n'y avait pas de raison pour que ça change. La seule différence était que Catalyne était venue aggrandir ce cercle.
Enfin bref. Quelques secondes plus tard, la porte s'ouvrit, laissant apparaitre un Kieran à la mine plutôt jovial. Enfin, en apparance du moins, car Nate connaissait bien son frère et il avait l'impression que quelque chose clochait. Le seul problème résidait dans le fait de trouver quoi... Il ne pouvait pas poser directement la question à son aîné. Il préféra donc répondre à la remarque de ce dernier, un mince sourire présent sur les lèvres. « Ça va très bien et toi ? » Peut-être aurait-il la réponse à sa question en agissant ainsi.
Toujours est-il qu'il entra à l'intérieur de l'appartement et se retrouva nez à nez avec son père qui lui déposa un baiser sur le front. Se laissant faire, Nathaniel sentit néanmoins son sourire s'évaporer peu à peu en observant James. Il connaissait assez son père et son frère pour voir que quelque chose clochait vraiment. Inquiet, il regarda alors dans le reste de la pièce. Il ne voyait aucune trace de la présence de Lara ou de sa fille... Il était pourtant convenu qu'elles viennent déjeuner avec eux. Où pouvaient-elles bien être ?! Fronçant légèrement les sourcils, Nathaniel reporta alors son attention sur son père. « Papa, où est Lara ? » Bien qu'il ai été un peu surpris au début que son père sorte avec une femme à peine plus âgé que lui, il n'en restait pas moins qu'il avait fini par s'y faire. L'absence de la jeune femme commençait donc à l'inquièter...
FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Catalyne & Nathaniel

Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est monter si haut...
Et toucher les ailes des oiseaux.
Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est voler le temps.
Aimer, c'est rester vivant...
Et brûler au coeur d'un volcan.
Aimer, c'est c'qu'y a d'plus grand.

©PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalyne A. Hamilton
    « I Do Belive In Fairies, I Do I Do!! »

Catalyne A. Hamilton
❣ Messages : 361
❣ Date d'inscription : 11/10/2011
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : Danseuse et Prof de Danse pour les enfants
❣ Humeur : Joueuse
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Jeu 27 Juin - 19:34





« Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... »

« Petit moment en famille »


Aujourd'hui devait être un jour joyeux, d'après ce que Catalyne avait compris Kieran devait leur annoncer quelque chose de bien et toute la famille allait être rassemblé, elle ne savait plus trop ce que c'était un vrai repas de famille simplement parce qu'elle n'avait jamais connu ça. Enfin ça elle n'en parlait jamais car aujourd'hui elle savait que tout avait changé grâce à la famille de son mari. Elle avait conduit jusqu'à la maison de son beau-frère tout en parlant avec son mari, tous les deux avaient hâte que leur petite puce arrive et ils savaient que maintenant ce n'était plus qu'une questions de semaines, il ne restait que trois semaines avant la naissance leur fille et il fallait dire qu'elle avait vraiment hâte de la prendre dans ses bras et de lui dire à quel point elle pouvait l'aimer. Quand ils arrivèrent à destination, Catalyne laissa Nathaniel passer devant, au fond c'était à lui d'arriver le premier c'était sa famille.

Catalyne resta en retrait attendant que la porte vienne à s'ouvrir avant de sourire à son beau-frère" Salut petit frère ! Catalyne. Comment ça va ? " Catalyne laissa son mari répondre tout en les observant, elle ne pouvait nier qu'entre eux deux il y avait beaucoup d'amour mais pas seulement « ça va très bien aussi » Cat sourit aux deux hommes " Entré, Papa est déjà à l'intérieur." Catalyne regarda attentivement Kieran, sans savoir pourquoi elle voyait qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas même si ce n'était pas flagrant non plus. Elle posa rapidement son regard sur son mari avant de le suivre à l'intérieur. Elle regarda à l'intérieur tout en venant poser sa main sur son ventre bien arrondi sous l'effet d'un petit coup puis elle regarda le père de Nathaniel venu à leur rencontre« Bonjour vous deux.. » , elle le laissa venir déposer un baiser sur son front avant de lui sourire « Bonjour, Monsieur... ».

Catalyne se retourna pour regarde Kieran avant de poser son regard sur son mari, il avait l'air inquiet, du moins elle avait l'impression qu'il y avait quelque chose... Il était vrai qu'il y avait quelque chose qui clochait mais elle n'avait pas encore trouvé quoi« Papa, où est Lara ? » Soudain Catalyne regarda autour d'elle avant de poser son regard sur Nathaniel, c'était vrai qu'il lui avait dit qu'elle serait là et ne pas la voir alors qu'ils étaient en pleine préparation de mariage était étrange. Son regard vint à se poser sur Kieran puis sur son père, il avait d'un coup le regard vide et l'air triste ce qui ne présager rien de bon...


(c) Spinelsuns
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran J. Hamilton
cute kiki is a big kiki
Kieran J. Hamilton
❣ Messages : 1271
❣ Date d'inscription : 05/03/2011
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : La mer...
❣ Humeur : Changeante, comme moi...
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Lun 22 Juil - 18:40

Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses...
Ft. Hamilton Family

Voir son père souffrir était pire que tout ! Mais le pire c'était de le voir s'enfoncer lui-même. Ce n’était pas sa faute, mais pourtant il prenait tout sur lui, ce n’était pas juste ! Vraiment, ça ne devrait pas être comme ça. Voir son père malheureux le rendait malheureux et surtout le replonger dans son passé ! C’était une horreur ! Il espérait que son père pourrait se sortir une nouvelle fois de cette désillusion amoureuse. Il se promit de veiller sur lui quitte à devenir un pot de colle ! Après tout, jusqu’à ce que sa jambe se requinque, il aurait le temps de le faire. Son père refusa son invitation à venir vivre quelque temps ici, il s’y attendait, mais il devait bien avouer qu’il aurait aimé qu’il accepte, ça aurait été l’occasion de passé un peu plus de temps ensemble. Kieran acquiesça, mais aucun sourire ne l’accompagna.

«  N’hésite pas ! »

Des coups à la porte se firent entendre et Kieran afficha un sourire peu convainquant sur ses lèvres avant de se dirigeait vers la porte ! Quand il ouvrit, il eut le plaisir de voir Cat et Naty ! Hannah était en retard tiens ! Tous deux allaient bien ! Enfin, c’est en tout cas ce qu’ils répondirent à sa question, de toute manière, il se doutait bien que si cela n’avait pas été le cas, il ne l’aurait pas dit! L’ainé des Hamilton s’écarta de la porte en sautillant pour laisser sa belle-sœur et son frère rentrait. Il les suivit de loin, sachant que la situation de leur père risquait de leur faire perdre leurs sourires. Et comme il s’en doutait, Nathaniel, comme lui quelques minutes plus tôt, ne loupa pas l’absence de Lara et de sa fille. Sentant monter la colère en lui, Kieran détourna le regard et le posa sur le baby phone qui était posé sur la cheminée. Il n’arriverait pas à se remettre de la perte de Jailyn et de Gabriel maintenant qu’il les avait.

Poussant, un soupire, il s’avança vers son père et lui lança un regard encourageant, mais il n’était vraiment pas sûr que cela l’aide.
Code by AMIANTE



❝ Cute Kiki is a daddy❞



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James F. Hamilton
Microbe Officiel du Fofo ! Craignez moi !!!!
James F. Hamilton
❣ Messages : 84
❣ Date d'inscription : 25/03/2012
❣ Âge du perso : 48 ans
❣ Occupation : Marin pêcheur
❣ Humeur : Triste
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Mar 23 Juil - 15:04

Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses...
James en arrivant chez son fils n'avait vraiment pas le moral mais il fallait qu'il reste fort face à ses enfants, il n'avait pas le droit de craquer, il n'avait pas à leurs faire subir ça, ils ne méritaient pas ça. Au fond cela devait être écrit et il se disait qu'il n'était pas fait pour l'amour tout simplement au fond il cela faisait la deuxième fois que ça lui arrivait et il était maintenant persuadé que ça allait encore arriver. Il était content que son fils se soucis de lui mais ne dit-on pas que cela doit être l'inverse que c'est aux parents de se faire du soucis pour ses enfants et non l'inverse. James leva le regard vers son fils et vint à lui sourire«  N’hésite pas ! » James fit un signe de tête avant de poser son regard sur la porte d'entrée avant de voir son fils et sa belle-fille entrer. Il essayait réellement de sourire avant de venir les embrasser puis il reprit sa place, il se doutait bien que Nathaniel ne serait pas dupe et finirait par poser la question ultime et cela ne manqua pas d'arriver « Papa, où est Lara ? »  James posa son regard sur Kieran et pu remarquer la colère qui l'habitait même s'il ne le regardait pas, il pouvait sentir cela.. Il laissa échapper un nouveau soupire puis il posa son regard sur son Nathaniel, il ne pouvait plus se retenir et laissa couler une larme avant de lever les yeux au ciel pour les refouler aussi bien que possible et essuya rapidement cette goutte salée qui venait de s'écraser sur sa joue tout en baissant le regard.

« Elle est partie... », James passa une main sur son visage rapidement avant de relever le regard pour le poser sur ses enfants et sa belle-fille enceinte. Au moins il y avait du bon dans tout ce qui arrivait, il allait être grand père et il était fier de ses enfants car tous faisait ce qui leur plaisait et avait une vie heureuse du moins il l'espérait. Il détourna le regard pendant un moment sur Kieran avant de reposer sur Nathaniel, il devait lui donner des explications car le fait qu'il vint à dire qu'elle était partie pouvait être assez diversifié. « Elle m'a quitté plus précisément.... Ne me demande pas pourquoi je ne sais pas, je n'ai rien vu venir comme pour la première fois.... A la différence de votre mère, elle a juste laissé un mot disant qu'elle partait et qu'il fallait que je lui pardonne.... Chose que je ne peux pas faire... » James baissa une nouvelle fois la tête et soupira légèrement, il n'osait plus affronter le regard de sa famille et il fallait qu'il se reprenne. Il se redressa lentement « Excusez moi je reviens... » James esquiva un léger sourire et disparu dans la cuisine, il fallait absolument qu'il se reprenne.

James alla jusqu'à l'évier ou il ouvrit le robinet d'eau froide et se passa un peu d'eau sur le visage puis il posa ses mains sur le bord de l'évier et baissa la tête respirant lentement, ses yeux se voilaient lentement. Il essayait de faire passer tout ça et il vint à arriver après quelques secondes qui parurent une éternité. Il chercha un verre et prit un verre d'eau, il fallait maintenant qu'il pense à ses enfants et au futur bébé afin de se sortir de tout ça.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Hamilton
Give me Chocolate .
Nathaniel A. Hamilton
❣ Messages : 427
❣ Date de naissance : 29/08/1988
❣ Date d'inscription : 09/10/2011
❣ Age : 30
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : Pompier
❣ Humeur : Variable...
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Mar 30 Juil - 16:40

 Quand la tristesse est là... 
Famille Hamilton


Inquiet, Nathaniel commença à jeter des regards à son père et à son frère par alternance. Que pouvait-il bien se passer ?! Deux jours plus tôt, son aîné lui avait encore confirmé que la fiancée de son père et sa fille seraient présentes avec eux, alors où était-elle ?! Commençant à crainde le pire, le jeune homme fronça les sourcils lorsqu'il entendit la voix de son père s'élever. Elle était partie ?! Que voulait-il dire par là ?! Était-elle partie rendre visite à de la famille en urgence ou ... ?! En voyant son père jeter un coup d'oeil à Kieran il arqua un sourcil. Allait-il lui dire ce qu'il se passait à la fin oui ou non ?! Alors qu'il était à deux doigts de demander des explications, il eu enfin la réponse à toutes ses interrogations. Aussitôt son visage se décomposa. Comment Lara avait-elle pu le laisser alors qu'ils semblaient filer le parfait amour ?! Décidément son père n'avait pas de chance avec les femmes. La vie ne l'avait jamais épargné et une fois encore, elle s'acharnait sur son sort.
Si seulement le jeune homme avait pu faire quelque chose pour lui. Malheureusement, il ne pouvait pas prendre sa voiture pour aller chercher la jeune femme par la peau des fesses. Quoique, ne serait-ce que pour lui dire sa façon de penser, ça vaudrait peut-etre le coup. Ne sachant que dire d'autre, il réussit juste à bafaouiller ces quelques mots... « Je... Je suis désolé papa... » Un air triste présent sur le visage, il jeta un coup d'oeil à Catalyne, comme si elle avait pu arranger tout ça par sa simple présence. Malheureusement, même si sa vision le rassura quelque peu, il n'en resta pas moins peiné pour son père. Et cela ne s'arrangea pas lorsqu'il s'excusa avant de se lever.
Nate le regarda s'eclipser, puis reporta son attention sur son frère. Kieran était toujours celui qui savait quoi faire dans ce genre de situation. « Il faudrait qu'on fasse quelque chose pour l'aider... Qu'on essaie de lui changer les idées ou... Je sais pas moi ! » Un peu désemparé par tout ça, le jeune homme aurait tout donné pour retourner en arrière et que son père ne souffre pas. Si seulement il avait pu tout arranger... Cherchant quoi faire face à cette situation, il s'apperçu que sa femme était toujours debout. Aussitôt il se tourna vers elle. « Assis toi ma puce, tu seras mieux que debout... » Après tout, elle avait son gros ventre à porter en plus de son poids alors autant qu'elle se repose un peu. D'autant plus que le terme de la grossesse arrivait à grands pas.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Catalyne & Nathaniel

Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est monter si haut...
Et toucher les ailes des oiseaux.
Aimer, c'est ce qu'y a d'plus beau.
Aimer, c'est voler le temps.
Aimer, c'est rester vivant...
Et brûler au coeur d'un volcan.
Aimer, c'est c'qu'y a d'plus grand.

©PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalyne A. Hamilton
    « I Do Belive In Fairies, I Do I Do!! »

Catalyne A. Hamilton
❣ Messages : 361
❣ Date d'inscription : 11/10/2011
❣ Âge du perso : 27 ans
❣ Occupation : Danseuse et Prof de Danse pour les enfants
❣ Humeur : Joueuse
MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton) Dim 18 Aoû - 14:45





« Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... »

« Petit moment en famille »


Catalyne ne s'attendait pas à ce qu'il allait suivre, elle s'attendait qu'à une chose passer une bonne soirée avec sa famille car maintenant elle pouvait le dire, c'était sa famille tout simplement et elle savait qu'elle serait toujours là pour eux même si elle n'était qu'une pièce rapportée dans cette famille. Elle était là debout au centre de la pièce à attendre de savoir ce qu'il se passait, elle se faisait du soucis pour la suite et puis il fallait dire qu'elle avait une drôle d'impression mais elle ne savait pas quoi. Elle regardait son beau-père quittait la pièce et cela lui fit mal au cœur de le voir ainsi pourtant elle ne lui avait vraiment parlé qu'une fois. Elle reposa son regard sur son mari qui prenait la parole en parlant à son frère, c'est vrai qu'il était difficile de savoir ce qu'il fallait faire à ce moment précis, le temps allait effacer toutes les souffrances qu'il pouvait y avoir en lui comme il l'avait déjà fait il y a bien des années et puis cette fois-ci, ses enfants étaient grands et ils pouvaient assumer d'aider leur père ou du moins de lui tenir compagnie.

Elle tourna le regard vers son beau-frère avant de regarder son mari une nouvelle fois alors qu'il lui disait qu'il fallait qu'elle s'assoie, c'est vrai qu'aujourd'hui, son ventre la tirait un peu plus que d'habitude mais pas seulement, elle avait déjà ressentit quelques contractions depuis le matin mais rien de bien important, au fond le terme arrivait à grand pas et la petite princesse faisait sentir qu'elle avait hâte d'être là. « Merci chéri... » Catalyne s'installa dans le canapé avant de poser son regard sur Kieran, même si leur relation n'avait pas été très rose au début, les choses avaient changé depuis leur dernière conversation. « Tout va bien pour toi ? J'ai hâte de savoir qu'elle est cette grande nouvelle que tu as à nous annoncer, je suis sure que ça fera du bien à votre père... » Catalyne les regardait avant de poser ses mains sur son ventre sous l'effet d'un coup de pied de la petite fille.

Catalyne se demandait aussi si son mari avait demandé à Kieran pour devenir le parrain de sa fille, il était vrai qu'ils n'avaient pas eu le temps d'en parler surtout parce qu'ils avaient eu autre chose à faire comme à reprendre leur vie commune, comme à réapprendre dans un sens à s'aimer sans se soucier du reste. Elle tourna le regard vers son mari puis vers la cuisine en espérant que son beau père allait bien...


(c) Spinelsuns
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton)

Revenir en haut Aller en bas

Quand la tristesse est là, heureusement qu'il y a de bonnes choses... (Famille Hamilton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]
» Quand vient la nuit...
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco ; Don't Dream It, Be It ::  :: RP Terminés :: RP Abandonné-