AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

|

Come back home! [Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Come back home! [Logan] Mer 3 Juil - 10:40

Logan Ҩ Joshua
« because you're mine »  



C'était le grand jour. Enfin, du moins, pour moi ça l'état. Enfin les docteurs acceptaient de lâcher Logan et de le laisser rentrer à la maison. Autant dire que ces dernières semaines, entre l'hôpital et le centre de rééducation, Logan n'avait pas eu la paix. J'avais tenté d'être le plus présent possible, à le soutenir comme il pouvait. Pour moi, le fait qu'il ait perdu l'usage de ses jambes ne changeait rien. Au moins ça me donnait une raison de le coller sans qu'il n'ait le droit de se plaindre. Car oui, à positiver, je voyais ça comme une bonne excuse pour ma présence quasi-quotidienne à ses côtés. Après tout, nous étions ensemble. Dans le sens... en couple. Enfin, je supposais. Jamais une de mes relations de couple n'avait été aussi complexe ou aussi profonde. Ça justifiait que je ne sache pas toujours comment m'y prendre, que je n'aie pas toujours les mots ou les gestes qu'il aurait fallu. On peut dire que nous prenions notre temps. Mais l'appartement était trop vide sans Logan, et il me manquait. J'avais besoin de sa présence ici, pas dans une chambre d'hôpital. Ça justifiait que je me sente comme un gamin le jour de Noël en allant chercher mon... petit-ami. Après avoir subi les milliers de recommandations et instructions de la part des médecins pour aider le photographe le mieux possible dans la vie de tous les jours, nous avions enfin pu quitter cet endroit. Certes, le fait qu'il soit en fauteuil roulant compliquait pas mal de choses. C'est ainsi que Logan avait pu se prendre un beau rire en me voyant me débattre pour ranger cet engin de malheur dans le coffre, non sans me prendre la porte du coffre sur le crâne au passage. Après moult complications pourtant, j'avais réussi. Et on avait enfin pu partir en direction de l'appartement pour reprendre notre vie là où on l'avait arrêtée avant le séisme.

« Come back home ! » annonçais-je joyeusement en poussant Logan à l'intérieur. Rien n'avait bougé en son absence, absolument rien. Les kiné avaient recommandé tout un tas de machines, mais pour ce que c'était... J'avais juré de faire travailler Logan moi-même, et dieu sait qu'il allait en faire du sport. J'avais tenté de rester optimiste peu importait les conditions, et de ce fait, j'étais persuadé qu'un jour, Logan pourrait remarcher. Le contraire était impossible. Vraiment, ce fauteuil n'était qu'une histoire de mois encore. Il disparaîtrait bien assez vite pour laisser place à des béquilles, et ensuite à plus rien du tout. Le temps de poser le sac de Logan dans sa chambre, j'étais de retour face à lui, me frottant la nuque. Je me sentais déjà incapable, à le regarder sans savoir que faire. Il devait être 18h passé maintenant. Autrement dit, le programme de la soirée serait sûrement pas plus palpitant que douche-manger-télé-dodo. A propos de douche, j'allais devoir l'aider ? A cette idée, je rougissais légèrement. Ah bah bien, la timidité de Logan devenait contagieuse ! « Ça te dirait à toi qu'on prenne un animal de compagnie ? » Hors du contexte ? Totalement. Mais c'était pas dérangeant comme question ça.

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Logan Scott

Logan Scott
❣ Messages : 96
❣ Date d'inscription : 29/10/2012
❣ Âge du perso : 31 ans ~
❣ Occupation : Photographe
❣ Humeur : Maussade
MessageSujet: Re: Come back home! [Logan] Mer 10 Juil - 7:46




The Long and Winding Road

Une chose était sûr : le fauteuil roulant n'était pas très pratique, les roues se coinçaient à peu près partout. Le pire était lorsque le jeune homme passait dans un couloir étroit de l'hôpital et que les autres patients étaient forcés de se lever ou de s'écarter : un vrai supplice. Il avait l'habitude de marcher, voir même de courir lorsqu'une photographie était bonne à prendre, seulement il ne pouvait plus, c'était fini pour le moment. Lorsque Logan voulait se lever, une infirmière était toujours derrière lui, à le sermonner et à lui faire les gros yeux. Il avait l'impression d'être retourné à la petite école, il n'en pouvait plus.
Ces derniers temps, Logan n'avait pas vraiment eut le temps de souffler, non plus. Entre les soins et la rééducation, le photographe était fatigué. Fatigué, mais heureux. Heureux de voir que désormais, il pouvait être avec Joshua, et que cette mascarade était terminée. Pour de bon.

Il espérait plus que tout le jour où Joshua viendrait le chercher. Et une semaine plus tard, Logan fut autorisé à rentrer chez lui, ses blessures commençaient à bien cicatriser et ne nécessitaient plus d'une hospitalisation. Malgré la douleur que lui infligeaient ses jambes, le photographe se dépêcha de plier bagages. Il pouvait enfin rentrer à la maison... Cela dit, ses petites balades pour rencontrer quelques patients dans les différents services allaient lui manquer. Il avait d'ailleurs rencontré un vieil homme, certainement en fin de vie. Chaque Dimanche après-midi, ce vieux monsieur lui racontait ses exploits militaires et Logan l'écoutait avec attention : il avait captivé son attention. Ainsi, assis dans la voiture aux côtés de Joshua, il se promit de retourner le voir un de ces jours.

Sur la route, il regardait la population s'affairer autour des maisons détruites par Earthquake. Les petits comme les grands aidaient comme ils le pouvaient et avec les moyens qu'ils avaient, avec le sourire. Le jeune homme ferma les yeux, il ne voulait pas voir les dégâts causés par le séisme, il voulait seulement profiter du moment présent. Avec Joshua. Cet homme, il le suivrait jusqu'au bout du monde. « Josh... Je peux te dire quelque chose ? » Logan fit une courte pause. « Tu me promets de ne pas t'foutre de moi ? » Il lui jeta un coup d'oeil timide. « Tu es clairement la plus belle chose au monde, et j'ai de la chance d'avoir quelqu'un comme toi et... » À cet instant, le photographe avait l'impression d'être l'homme le plus ridicule sur Terre. « … je t'aime. »

Après quelques minutes de trajet, le couple arriva devant leur appartement. Logan prit une grande bouffée d'air. Lorsque Joshua lui ouvrit la porte, un sourire illumina directement son visage. « Merci... » Murmura-t-il alors que le blondinet le poussait à l'intérieur. Rien n'avait changé, absolument rien. Chaque meuble était à sa place, ils étaient à la maison. La lumière régnait en maître dans la pièce. Un rayon de soleil lui caressait la peau, cette chaleur était plus qu'agréable, celle de Joshua devait l'être encore plus. Il ferma les yeux, l'imagination faisait le reste. Sur le plancher, les pas de son amant résonnaient. Et bientôt, ce fut sa voix.

Était-il sérieux ? Un animal de compagnie ? Un vrai ? Logan observa attentivement le visage de Joshua, les yeux brillants. Il ressemblait à un enfant, un grand enfant. « Vraiment ? » Le photographe, d'un effort de surhomme, attira son cher et tendre vers lui et l'embrassa comme jamais. « OUI ! » Il imaginait déjà un petit chat, ou alors, un gros chat. Un petit chaton poilu avec des coussinets roses, et des oreilles pointues.







You take my breath away

You've captured my love, stolen my heart, changed my life. I could give up all my life for just one kiss, I would surely die if you dismiss me from your love... I will find you anywhere you go, right until the ends of the earth. I'll get no sleep until I find you to tell you, when I've found you, I love you...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Come back home! [Logan] Mar 16 Juil - 14:35

Logan Ҩ Joshua
« because you're mine »  



Pendant de longues semaines, j'avais été présent presque tous les jours auprès de Logan, allant le voir dès que j'avais du temps liber. Mais c'était différent d'aller le voir à l'hôpital ou au centre de rééducation, plutôt que de l'avoir à l'appartement. Ne plus le voir le matin en me levant, ne plus avoir personne à qui dire bonne nuit avant d'aller dans les bras de Morphée, tout cela m'avait manqué. Et aujourd'hui, nous allions enfin repartir sur de bonnes bases, ensemble, en couple... D'ailleurs, c'était curieux. Nous avions beau avoir nos sentiments communs, je ne savais pas toujours comment m'y prendre avec lui, ayant peur d'aller trop vite, de le brusquer. Je n'avais pas envie qu'on grille les étapes, juste que l'on prenne notre temps. Quoique, pour le faire remarcher, j'allais éviter de faire traîner les choses en longueur. Dans quelques mois, il serait à nouveau capable de marcher, c'était une promesse que je me faisais. En rentrant à l'appartement, en l'entendant me dire que j'étais la plus belle chose qui lui arrive, j'avais été pris de court. Aucun mots ne pouvaient être assez corrects pour répondre à une pareille déclaration, alors je lui avais juste souris en posant ma main sur sa cuisse, avant de reporter mon regard sur la route. Et enfin, nous étions rentré. Accompagné de Logan, l'appartement me paraissait tout de suite plus chaleureux, plus lumineux, vivant et agréable. Ou alors, c'était que peu importe où je regarde, mon regard revenait sur Logan.

Je n'avais pas pu m'empêcher de sourire, attendri en le voyant s'extasier sur ma proposition de prendre un animal. Après tout, pourquoi pas ? Ça occuperait Logan, et puis, ça serait sympa une bestiole. Je ne m'attendais pas à ce que l'enthousiasme du brun atteigne de tels sommets que je me retrouvais contre lui, mes lèvres prises avec ferveur dans un baiser passionné auquel je répondis, insatiable. « Eh bien, l'idée a l'air de te plaire... On ira voir ça demain, maintenant il est trop tard. Et puis tu as besoin de reprendre un peu tes marques je pense. Si tu as besoin d'aide pour quoique ce soit, tu me dis hein... Même si c'est au milieu de la nuit, vu que de toute façon, pas de chance pour toi : je vais passer le prochain mois à te coller absolument tout le temps ! » Les cours des étudiants étant terminés, je me retrouvais en vacances pour encore quelques temps. Et j'allais le mettre à profit pour faire travailler Logan sur sa rééducation, que ça lui plaise ou non. De toute manière, sa boutique ayant été littéralement détruite, il n'aurait pas grand chose d'autre de primordial à faire de ses journées. N'y tenant plus, je me repenchais sur Logan, prenant son visage entre mes mains. « Je suis tellement content de t'avoir à nouveau, tu peux pas savoir... » Mes lèvres retrouvèrent les siennes, plus tendrement.

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Logan Scott

Logan Scott
❣ Messages : 96
❣ Date d'inscription : 29/10/2012
❣ Âge du perso : 31 ans ~
❣ Occupation : Photographe
❣ Humeur : Maussade
MessageSujet: Re: Come back home! [Logan] Lun 22 Juil - 2:41




you take my breath away

Avoir ses douces lèvres contre les siennes était un moment unique. Magique. Le photographe saisit alors la main du brun et leurs doigts s'emmêlèrent instinctivement. Il frissonna. Le jeune homme caressa le dos de la main du blondinet. Logan avait toujours rêvé de passer un moment comme celui-ci avec Joshua. Il leva les yeux vers son ami. « D'accord, on ira voir demain... Mais la seule chose dont j'ai besoin, pour le moment, c'est toi et que toi... » Dit-il, les joues rougissant à vue d'œil. Le sportif lui faisait vraiment de l'effet. « Je t'aime, Joshua. » murmura le jeune homme, avant de poser sa main sur la nuque du blond et de prolonger le baiser. Ils s'aimaient, c'était indéniable.

Logan tourna la tête vers la droite et ses yeux se posèrent sur le canapé, le cuir réfléchissant doucement la lumière du jour. Il avait très envie de s'y installer, comme avant. Seulement, il voulait prendre une douche avant tout. « Josh ? » Le brun se hissa un peu plus sur son fauteuil, non sans difficulté. « Je... Je voudrais utiliser la salle de bain quelques instants, ça te gêne pas ? À moins que tu veuilles y aller en premier ? C'est comme tu veux. » Un petit sourire lui apparut au coin des lèvres. Logan se surprit alors à fixer Joshua et, gêné, il se mit à avancer, caressant au passage le canapé.

Le photographe s'arrêta plusieurs fois pour détourner son fauteuil d'un obstacle. Et, non sans difficulté encore une fois, il atteignit la porte de sa chambre. Cette pièce non plus, n'avait pas changé. Il ferma les yeux et murmura. « Je suis enfin à la maison. »

Le jeune homme prit la peine d'ouvrir son placard pour prendre du rechange qu'il posa délicatement sur ses genoux. S'il prenait une douche, autant avoir des vêtements propres ensuite, même si ce n'étaient qu'un t-shirt et un boxer. Il pivota, se trouvant ainsi face à la porte, et roula jusqu'à la salle de bain.

Le brun déposa son pyjama sur l'abattant des toilettes et enleva les vêtements qui ne nécessitaient pas d'être debout pour être enlevés. Chaussures, t-shirt, chaussettes, ceinture... Décidé à prendre une douche seul, plus par honte que par envie, il s'approcha du lavabo et y posa ses mains. Le Scott souffla puis souleva son corps à la seule force de ses bras. Il tenta de se mettre debout. D'ordonner à ses jambes de réagir et de le porter. Mais il retomba lourdement dans son fauteuil. Logan déboutonna son pantalon et tira dessus d'une seule main, l'autre le soulevant du fauteuil. Le jean lui arriva aux cuisses et il pouvait désormais le retirer sans plus de mal. Il reprit son souffle et fit de même avec son boxer.

Désormais nu, il roula jusqu'à la cabine de douche et se mit bien en face. Il retenta l'expérience de se mettre debout. Le photographe s'accrocha aux parois de la douche et ses jambes se mirent à trembler. N'ayant plus la force, il s'écroula sur le sol dans un bruit sourd, envoyant valser son fauteuil.







You take my breath away

You've captured my love, stolen my heart, changed my life. I could give up all my life for just one kiss, I would surely die if you dismiss me from your love... I will find you anywhere you go, right until the ends of the earth. I'll get no sleep until I find you to tell you, when I've found you, I love you...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Come back home! [Logan] Mer 24 Juil - 19:28

Logan Ҩ Joshua
« because you're mine »  



Avec les lèvres de Logan contre les miennes, j'avais l'impression de revivre. J'aimais tellement ce contact, cette douce caresse qu'étaient nos baisers, que j'en arrivais à me demander comment j'avais fait pour me débrouiller durant des mois à lui résister, à ne rien tenter pour que ce moment arrive plus tôt. Peut-être était-ce juste le manque de la présence de l'autre, ou alors l'ardeur des premiers mois de relation, mais mon univers tournait autour de lui à ce moment précis. Je ne voulais pas le lâcher. Plus jamais. « Je t'aime aussi Logan... Et je crois que ça fait plus longtemps que ce que j'aurais pensé. » Je revoyais notre rencontre, nos premiers rires ensemble, les sourires échangés, les multiples clichés. Tout ce qui inconsciemment me faisait craquer chez lui. Combien de fois mon regard s'était accroché à lui sans pouvoir le lâcher ? C'était pourtant tellement évident. Depuis que je le connaissais, pas une fois je n'avais été tenté de me mettre en couple avec un(e) autre. Pas une nuit passée avec un coup d'un soir. Parce que je ne voulais personne d'autre que lui. Sa voix me sortit de mes pensées. Une douche ? Dommage, j'aurais été tenté de le câliner encore un peu. « Non, tu peux y aller, j'irai plus tard. Tu vas... euh... si tu as besoin d'aide, tu m'appelles. » Je passais une main dans mes cheveux, riant légèrement pour camoufler ma gêne. Intérieurement, la voix de la sagesse me réprimandait fortement. « Il en a peut-être pour des mois avec ce fauteuil, alors laisse le se débrouiller, il doit apprendre à se débrouiller seul. Tu ne peux pas être toujours là... » Je me détournais, allumant la télé pour me distraire un peu. Pourtant, je n'arrivais pas à me concentrer sur l'émission. Que je le veuille ou non, mes pensées me ramenaient à Logan. J'avais l'impression d’être un papa poule, à m'inquiéter de savoir s'il n'avait pas besoin d'aide. Ses jambes étant hors service, il allait devoir s'aider de ses bras, et mine de rien, il était maigrichon. Ce n'était en aucun cas une remarque supérieure, hautaine, par rapport au fait qu'à force de faire du sport et de me muscler, j'avais développé une sacrée musculature.

Je commençais tout juste à relâcher prise, à me dire que tout allait bien, que j'entendis un bruit sourd dans la salle de bain. Il ne fallu pas plus d'une dizaine de secondes pour que je me lève et rallie la salle de bain, ouvrant la porte à la volée sans prendre la peine de toquer. Il était là, par terre, son fauteuil visiblement éjecté. Pas gêné par sa nudité subitement, je vins m'accroupir près de lui, le redressant du mieux que je pouvais, inquiet. « Tu ne t'es pas fait mal ?.. Si tu ne t'en sentais pas capable, il fallait m'appeler, je serais venu t'aider... Allez, accroche toi. » Je le relevais, le tenant contre moi grâce à la force de mes bras. Afin de l'aider dans sa douche, j'avais acheté un tabouret spécial que j'avais posé dans la cabine, pour lui permettre de faire sa toilette assis. Je le déposais dessus comme un enfant, ne le lâchant vraiment qu'en m'assurant qu'il ne risquait pas de se casser la figure une nouvelle fois. « Ça ira maintenant ? Ou tu as besoin d'aide aussi pour te laver ? » Je détournais le regard un instant, hésitant. « Enfin, si ça te gêne, je comprends, il n'y a pas de problèmes, tu n'auras qu'à m'appeler quand tu auras fini... C'est comme tu veux. »

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Come back home! [Logan]

Revenir en haut Aller en bas

Come back home! [Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Come Back Home ! [pv Morwen]
» [n°7] Back Home
» I'm Back Home... } Regina & Alexis
» HERMIONE ⊹ may the bridges I have burned light my way back home
» Aaron O'Connor - Come back home two ~ 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco ; Don't Dream It, Be It ::  :: RP Terminés :: RP Abandonné-